•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rugby: Le Rouge et Or en quête d’un premier titre canadien

Fabiola Forteza, ballon en main, tente de déjouer une adversaire.

Joueuse de cinquième année chez le Rouge et Or, Fabiola Forteza a mis la main pour la deuxième fois sur le titre de joueuse par excellence du RSEQ.

Photo : Yan Doublet / Rouge et Or

Guillaume Piedboeuf

Classée numéro un au pays, l’équipe féminine de rugby du Rouge et Or entame les séries éliminatoires avec la conquête d’un premier titre canadien en tête. À la veille du match de demi-finale québécoise contre les Stingers de Concordia, l’entraîneur-chef Kévin Rouet assure toutefois que ses joueuses de tiennent rien pour acquis.

Sur papier, c’est un duel entre deux équipes invaincues qui se déroulera samedi après-midi au Stade Telus, mais ne coyez pas pour autant que les deux formations sont du même calibre.

Les Stingers évoluaient cette saison dans la section B du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ), avec les moins bonnes équipes de la conférence.

Elles ont tout de même battu la 4e équipe de notre section pour se mériter une place en demi-finale. On est censées être supérieures, mais on ne se dit vraiment pas que le match est déjà gagné. On a un historique avec Concordia et les filles sont ultra-motivées, explique Kévin Rouet.

Non seulement sa troupe a remporté ses six matchs cette saison, mais elle a infligé des corrections à toutes les équipes du RSEQ, marquant 241 points et n’en accordant que 26.

Avec l’effectif qui arrivait à maturité et plusieurs bonnes recrues qui se sont jointes à l’équipe, on avait certaines ambitions en début de saison, mais on ne pouvait pas s’attendre à de tels résultats, admet l’entraîneur.

Fabiola Forteza, joueuse par excellence du RSEQ

Après avoir guidé les siennes à des 2e et 4e places au Championnat canadien à ses deux premières saisons à la barre de l’équipe, Kévin Rouet estime avoir plus de profondeur que jamais dans son alignement actuel.

Je peux faire beaucoup de rotation et même si j’ai une blessure ou une absence, tout va bien.

Preuve de cette profondeur, 8 des 15 joueuses de la première équipe d’étoiles du RSEQ dévoilée jeudi sont du Rouge et Or, dont la joueuse la plus utile du circuit, Fabiola Forteza.

Fabiola, je la connaissais avant même d’entraîner le Rouge et Or. C’est sa 5e et dernière année et elle est meilleure que jamais, explique le pilote français au sujet de sa joueuse de 3e ligne étoile. C’est une joueuse intelligente qui touche beaucoup au ballon durant un match, mais qui est aussi très intense en défensive et au plaquage.

Venir à bout des Gee-Gees

Kévin Rouet a également remporté le titre d’entraîneur de l’année, mais il préfère gagner des championnats, lance-t-il immédiatement. Or, le plus difficile est encore à faire pour ses protégées.

Non seulement le Rouge et Or n’a jamais remporté le championnat canadien, mais aucune de ses joueuses n’a déjà remporté le titre du RSEQ. Les Gee-Gees d’Ottawa, qui évoluent dans la même conférence que les équipes québécoises, ont mis la main sur les cinq derniers championnats provinciaux.

On est en concurrence avec les Gee-Gees depuis des années. La première étape, c’est de gagner ce championnat provincial. Cela nous permettrait d’avoir un tirage plus favorable pour le championnat canadien.

Québec

Rugby