•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La disette de Mete prend fin et le Canadien l'emporte

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Victor Mete, tout sourire, est félicité par ses coéquipiers au banc

Victor Mete

Photo : Reuters / USA Today Sports

Radio-Canada

Victor Mete et Nick Suzuki ont tous deux réussi le premier but de leur carrière dans la LNH et le Canadien a triomphé 4-0 du Wild du Minnesota, au Centre Bell, jeudi soir.

Du coup, ils sont devenus les premiers joueurs du CH, depuis Chris Higgins et Alexander Perezhogin le 6 octobre 2005, à inscrire leur premier filet dans la LNH le même soir.

Après une première moitié de première période plutôt terne, Mete a animé la foule lorsqu'il a accepté la remise de Nick Cousins dans l'enclave pour déjouer le gardien Alex Stalock et offrir une avance de 1-0 aux siens.

Il s'agissait d'un premier filet pour le défenseur à son 127e match, un record pour un joueur de l'équipe. Le précédent était de 122 et appartenait à Mike Komisarek.

Sur le jeu, Cousins, à l'écart depuis le début de la saison en raison d'une blessure au dos, a aussi obtenu son premier point dans son nouvel uniforme.

De son côté, Suzuki y est parvenu quelques secondes après un avantage numérique... à sa septième rencontre. Postée à l'embouchure du filet, la recrue de 20 ans a récupéré une rondelle bondissante pour la loger du revers derrière le gardien pour porter la marque à 3-0.

Il passe à la droite du but.

Nick Suzuki déjoue Alex Stalock

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Entre les deux, Joel Armia a profité d'une supériorité de deux hommes pour inscrire son quatrième filet de la saison.

Le Tricolore (3-2-2) a marqué ses trois buts en 4 min 46 s.

Puis, au milieu du dernier tiers, Brendan Gallagher, avec son troisième, sans aide, a mis le match hors de portée, si portée il y avait encore, après avoir volé le disque à Matt Dumba. Et contrairement à ses six premiers duels, cette fois, le Canadien n'a pas laissé filer son avance.

À l'instar de Mete, le Bleu-blanc-rouge a aussi mis fin à une disette, soit une série de neuf défaites consécutives contre le Wild qu'il n'avait pas vaincu depuis le 8 novembre 2014.

Dans la victoire, Carey Price a repoussé 18 lancers pour décrocher le 45e jeu blanc de sa carrière dans la LNH, à un jet de Ken Dryden qui occupe le 3e rang dans l'histoire de l'équipe.

Stalock, lui, a effectué 28 arrêts pour le Wild (1-6-0).

Laissé de côté lors des quatre derniers duels, le défenseur Cale Fleury a remplacé Christian Frolin.

Les hommes de Claude Julien disputeront leurs deux prochains matchs à l'étranger samedi et dimanche en après-midi. D'abord, ils affronteront les Blues de St. Louis qu'ils ont défaits au Centre Bell samedi dernier et ils retrouveront le Wild dimanche.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !