•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Rouge et Or gonflé à bloc pour les Carabins

Thomas Bolduc

Photo : Rouge et Or de l'Université Laval / Mathieu Bélanger

Guillaume Piedboeuf

À quelques jours du passage des Carabins au stade Telus, la motivation est à son plus haut chez les joueurs du Rouge et Or. Une victoire, dimanche après-midi, permettrait aux hommes de Glen Constantin de s’emparer du 1er rang du classement québécois, de venger leur seule défaite cette saison… et de faire ravaler ses paroles à un certain demi défensif des Bleus.

Tout le monde est conscient de l’enjeu, mais avec la rivalité contre Montréal, ce serait un match très important même s’il n’y avait pas d’enjeu au classement. Ce sont des matchs vraiment plaisants à jouer, a rappelé l’entraîneur-chef Glen Constantin jeudi midi.

À la suite de la défaite surprise des Carabins contre le Vert & Or, la fin de semaine dernière, les deux grands rivaux se retrouvent au sommet du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ). Quiconque l’emportera dimanche se retrouvera au premier rang et, vraisemblablement, aura l’avantage du terrain pour les matchs éliminatoires.

Pour ajouter de l’huile sur le feu, les propos d’un demi défensif des Carabins après la victoire de 23-18 contre le Rouge et Or, il y a un mois, ont refait surface cette semaine.

Je ne pense pas qu’ils sont assez forts pour être matchup contre nous autres cette année. Puis, je pense que même quand on va aller jouer à Laval, leur foule ne va pas avoir un effet autant que la nôtre ici, avait confié le partant Bruno Lagacé en entrevue avec un blogueur du site Internet Allez les Bleus!

De quoi piquer au vif les joueurs du Rouge et Or et les quelque 18 000 partisans qui devraient être dans les gradins.

Questionnez sur la déclaration de Lagacé, jeudi, Glen Constantin a soigneusement choisi ses mots. C'est bien noté. Maintenant, on passe à autre chose, a-t-il commenté, expliquant que ses joueurs n'allaient pas se livrer à une guerre de mots.

Chez nous, on ne fait pas ça. Gagner avec respect et perdre avec respect, c’est quelque chose qui est important pour nous, a-t-il ajouté.

Deux nouveaux quarts-arrières en poste

Tout cela n’est qu'un outil de motivation. Pour l’entraîneur-chef du Rouge et Or, c’est plutôt la progression de chaque équipe depuis le dernier affrontement qui sera décisive.

Au quatrième départ de sa carrière, le quart-arrière recrue Thomas Bolduc fera face à un défi de taille. Plus tôt cette saison, la défense des Carabins avait malmené le vétéran Samuel Chénard avec trois interceptions.

Une bonne performance contre Montréal serait un pas en avant pour Bolduc, mais Glen Constantin refuse de mettre trop de pression sur les épaules de l'athlète de 20 ans. C’est important pour moi de ne pas mettre le match entre ses mains. C’est vraiment une affaire d’équipe, a-t-il mentionné.

Il a aussi rappelé qu’un jeu au sol efficace facilite la vie du quart-arrière.

Je pense que c’est un gars qui a un bon sang froid, mais je ne veux pas qu’on définisse sa carrière après son premier match contre les Carabins. Parce qu’il y a bien des carrières qui se seraient terminées là par le passé.

De l’autre côté du terrain, la défense du Rouge et Or fera également face à un quart-arrière à son premier départ cette saison. Inconstant aux commandes de l’attaque des Carabins depuis un an et demi, Dimitri Morand cède sa place à Frédéric Paquette-Perreault, qui a déjà occupé le poste de partant à McGill.

Danny Maciocia n’a pas fait durer le suspense puisqu'il a fait l’annonce du changement mercredi. Pourquoi avoir montré ses cartes au Rouge et Or? Ça commençait à se parler déjà dans la ligue, explique Constantin. Moi, je pense que le message n’était pas pour nous, peut-être plus pour son équipe pour ne pas qu’il y ait de questionnement dans le vestiaire sur l’identité du quart-arrière.

Si Paquette-Perreault est plus mobile que Morand, l’entraîneur-chef du Rouge et Or ne voit pas là une raison de changer son plan de match en défense. Je ne serais pas non plus surpris de voir les deux sur le terrain dimanche.

Football

Sports