•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canadien avec Nick Cousins et Cale Fleury contre le Wild

Il se présente seul devant un gardien pour le déjouer.

Cale Fleury

Photo : Reuters / USA Today Sports

Radio-Canada

Nick Cousins disputera contre le Wild du Minnesota (1-5-0), jeudi à Montréal, son premier match avec le Canadien (2-2-2).

L’entraîneur-chef Claude Julien l’a confirmé à l’entraînement matinal optionnel auquel l’attaquant a participé avec 10 autres coéquipiers.

Cousins a été ralenti par une blessure au dos en début de saison. Il aurait pu jouer mardi contre le Lightning, mais Claude Julien n’a pas voulu apporter de changements à la formation qui avait battu les Blues samedi.

Il prendra la place de Jordan Weal, laissé de côté.

« Il y aura un peu de rouille, c’est certain. Mais après ma première présence, je devrais être correct », a estimé Cousins, qui a été laissé de côté pour la première fois depuis la saison 2017-2018.

« C’était difficile de regarder les matchs [de la galerie de presse]. Je suis juste content de pouvoir aider les gars [...] Je vais garder les choses simples. C'est comme ça que je suis à mon mieux », a dit l'attaquant de 26 ans.

En 81 matchs l'an dernier, l'ancien des Coyotes a amassé 7 buts et 20 passes. À se fier à l'entraînement de mercredi, il devrait jouer au sein du quatrième trio en compagnie de Nate Thompson et de Nick Suzuki.

Julien a aussi indiqué qu’il misera sur Cale Fleury en défense. La recrue de 20 ans n’a été en uniforme que pour les deux premiers matchs du CH cette saison. Christian Folin lui cédera sa place.

« Je dois être constant. C’est ce que le match à Toronto a démontré. J’ai eu de bonnes présences, mais de mauvaises aussi », a répondu le jeune homme lorsqu'on lui a demandé ce qu'il devait faire pour demeurer dans la formation.

À sa dernière rencontre, Fleury n'avait eu droit qu'à 10 min 28 s de temps de jeu. Il formera un duo en compagnie de Ben Chiarot.

Le Wild, pas une proie facile

Le Wild pointe au 30e rang de la LNH avec une seule victoire en six matchs, mais l'entraîneur du Tricolore a assuré ne « sous-estimer personne ».

« Dans ce métier, avec la parité, sous-estimer une équipe n’existe pas », a assuré Julien.

De surcroît, le Canadien affronte l'une de ses bêtes noires des dernières années. Montréal a perdu ses neuf derniers affrontements contre le Minnesota. Sa dernière victoire remonte au 11 novembre 2014.

Julien a fourni une piste d'explication pour mieux comprendre les déboires de sa troupe face à la bande à Bruce Boudreau.

Avant-match Wild-Canadien : les commentaires de Claude Julien

« C’est une grosse équipe qui joue un match pesant. Ils nous donnent de la difficulté, ils sont bien structurés. Ils protègent bien le devant des filets. Leur repli défensif n’est pas seulement avec trois joueurs ou deux défenseurs, c’est avec cinq joueurs. C’est difficile de réussir à lancer et que le lancer se rende au gardien », a-t-il conclu.

Le Canadien dispute le dernier match d'une série de quatre à domicile. Il retrouvera d'ailleurs le Wild dimanche, au lendemain d'un duel à Saint Louis.

Formation probable du CH :

Attaquants :

  • Tatar-Danault-Gallagher
  • Lehkonen-Domi-Byron
  • Drouin-Kotkaniemi-Armia
  • Cousins-Thompson-Suzuki

Défenseurs :

  • Mete-Weber
  • Kulak-Petry
  • Chiarot-Fleury

Gardiens :

  • Price
  • Kinkaid

Hockey

Sports