•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le marathon olympique aurait lieu à Sapporo pour protéger les athlètes

Un athlète reçoit l'aide du personnel médical dans l'aire d'arrivée.

Les concurrents ont souffert dans la chaleur de Doha pendant le marathon des Championnats du monde.

Photo : Getty Images / Maja Hitij

Radio-Canada

Le Comité international olympique (CIO) envisage de déplacer le marathon des Jeux de Tokyo à Sapporo, au nord du Japon, pour protéger les athlètes de la chaleur.

Le CIO a expliqué mercredi que l'île d'Hokkaido, dans la partie la plus septentrionale du pays, à 800 km au nord de la capitale, « permettrait aux athlètes de concourir par des températures nettement moins élevées pendant les Jeux olympiques ».

Le CIO déplacerait non seulement l'épreuve mythique du marathon, mais aussi les épreuves de marche.

Les modalités visant à assurer le déplacement du marathon et de la marche « seront discutées avec toutes les parties prenantes concernées », notamment la Ville de Tokyo, la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) et les détenteurs des droits de diffusion, a expliqué le CIO.

« Nous avons travaillé en étroite collaboration avec le CIO et les organisateurs de Tokyo 2020 au sujet de la proposition de déplacer à Sapporo les épreuves sur route », a réagi Sebastian Coe, président de la fédération internationale d'athlétisme (IAAF), et cité dans le communiqué.

« Dans toutes les grandes manifestations, il est essentiel de donner aux athlètes les meilleures conditions pour leurs performances », précise l'ancien coureur de demi-fond britannique, double champion olympique.

La commission de coordination du CIO pour Tokyo 2020 consacrera une séance spéciale, à sa réunion du 30 octobre au 1er novembre à Tokyo, aux mesures pour lutter contre la chaleur.

À Sapporo, site des Jeux olympiques d'hiver en 1972, les températures pendant la période fixée pour les Jeux (du 24 juillet au 9 août), sont en journée « plus fraîches de cinq ou six degrés centigrades qu'à Tokyo », a mentionné le CIO dans son communiqué.

Le marathon olympique est prévu le 2 août.

Un tableau montre la météo des deux villes.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les températures à Tokyo en haut et à Sapporo en bas, le 2 août 2019

Photo : AccuWeather

Cette annonce intervient deux semaines après les Championnats du monde d'athlétisme à Doha, au Qatar, où les épreuves de marche et le marathon ont été disputés en pleine nuit et perturbés par les fortes chaleurs qui ont entraîné de nombreux abandons.

Ce projet fait partie d'un « large éventail de mesures d'ores et déjà prises » par le comité d'organisation en consultation avec le CIO et les fédérations internationales « pour atténuer les effets des températures élevées qui pourraient être enregistrées l'été prochain », a ajouté le CIO.

Ainsi, en athlétisme, les courses de 5000 m et de plus longue distance seront programmées en soirée et non plus en matinée, a détaillé le CIO.

Avec les informations de Agence France-Presse

Athlétisme

Sports