•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le calvaire de Noah Juulsen tire à sa fin

Il est en action sur la patinoire.

Noah Juulsen

Photo : Getty Images / Minas Panagiotakis

Michael Roy

Noah Juulsen a joué son dernier match professionnel le 27 décembre 2018 avec le Rocket de Laval. Après des mois d'incertitude à la suite d'une fracture au visage, il est sur le point d'effectuer un retour au jeu.

Près d'un an après avoir reçu deux rondelles au visage dans un même match, le défenseur de 22 ans a obtenu le feu vert des médecins la semaine dernière afin de recommencer à s'entraîner avec ses coéquipiers, ce qu'il a fait pour une troisième journée de suite mardi matin à Laval.

Il ne sera pas de la formation mercredi soir contre les Bruins de Providence, mais ça ne saurait tarder.

Le but c’est de lui donner encore deux entraînements et on planifie de le faire jouer en fin de semaine.

L'entraîneur-chef du Rocket de Laval, Joël Bouchard

Juulsen avait quitté le camp du Canadien en septembre après avoir ressenti des maux de tête à la suite d'un entraînement.

Questionné sur le fil des événements depuis ce jour, il est demeuré plutôt évasif.

« J’ai ressenti des maux de tête, alors j’ai tout arrêté. J’ai attendu quelques jours avant de passer des tests. J’ai demandé l’opinion d’un deuxième médecin et j’ai obtenu les réponses que je cherchais. Maintenant, je suis prêt », a-t-il simplement expliqué.

Le Britanno-Colombien a répété qu'il ne s'agissait pas de symptômes dus à une commotion, mais bien de maux de tête reliés à des problèmes de vision périphérique.

De plus, il a rapidement mis fin aux rumeurs qui voulaient que sa carrière ait été compromise en raison de cette blessure.

« Non, ça ne s’est jamais rendu aussi loin. Si cela avait été le cas, je serais resté chez moi à Vancouver et je ne me serais pas présenté au camp. »

Sa rencontre avec des médecins au Michigan la semaine dernière aura donc été plus que bénéfique pour le jeune défenseur.

« Ils m’ont dit de me reposer et m’ont donné un plan de traitement que j’ai suivi et tout est parti », a ajouté Juulsen.

Souhaitons pour le Britanno-Colombien que cette fois-ci soit la bonne. Souvenons-nous qu'il avait affirmé le printemps dernier être complètement rétabli de cette blessure.

Après une si longue absence, son retour au jeu se fera de façon prudente.

On ne lance pas un joueur de même dans la jungle. On veut les mettre dans des situations gagnantes.

Joël Bouchard

Le Rocket entame mercredi soir une série de trois matchs en quatre jours à la Place Bell de Laval.

Hockey

Sports