•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Tour de France 2020 : un parcours musclé et dynamique

Il roule en tête du peloton.

Le maillot jaune devant l'Arc de Triomphe, à Paris

Photo : Getty Images / Anne-Christine Poujoulat

AFP

Le col de la Loze, un sommet alpestre inédit au-dessus de Méribel, et un contre-la-montre à la Planche des Belles Filles s'annoncent déterminants sur le parcours de l'édition 2020 dévoilé mardi à Paris.

Entre Nice, le 27 juin, et les Champs-Élysées, le 19 juillet, le tracé, musclé, nerveux, et dynamique est sensiblement aussi montagneux que celui de l'été dernier. Avec moins de passages en très haute altitude, mais davantage de moyenne montagne puisque, outre les Pyrénées et les Alpes, les trois autres massifs de l'Hexagone (Massif Central, Jura, Vosges) sont à l'honneur.

Le programme a séduit les coureurs présents dans la grande salle du Palais des Congrès.

« Ce Tour s'annonce imprévisible, a dit le Français Julian Alaphilippe, vainqueur de deux étapes en 2019. Difficile d'établir un scénario. Le parcours est surprenant avec des ascensions inédites et un départ très difficile. Déjà, en temps normal, il y a des rebondissements. Alors là, avec un parcours pareil, ça ne peut qu'offrir un beau spectacle. »

Le tracé comportera aussi une étape inédite entre les îles d'Oléron et de Ré, situées au large de La Rochelle.

Quant à Thibaut Pinot, malheureux à deux jours du terme en juillet, il a savouré la perspective du contre-la-montre de 36 kilomètres passant chez lui, à Mélisey (Haute-Saône), pour rejoindre La Planche des Belles Filles à la veille de l'arrivée.

« C'est un parcours qui me convient bien, mais à d'autres aussi, a dit le coureur de la FDJ. C'est pour tous les grimpeurs et je crois qu'il convient très bien à Bernal. C'est un parcours que j'aime. »

Pinot, comme les autres grimpeurs, a été vivement intéressé par le « toit » du Tour, le col de la Loze, à 2304 mètres d'altitude (17e étape).

« Le prototype du col du XXIe siècle », affirme le directeur de la Grande Boucle Christian Prudhomme, qui a été conquis par cette nouvelle route, en réalité une piste de 7 km réservée uniquement aux vélos, récemment bitumée au-dessus de la station savoyarde de Méribel.

« C'est une succession de ruptures de pente, toutes plus brutales les unes que les autres, explique le directeur du Tour, enthousiaste après le passage inaugural du Tour de l'Avenir l'été dernier. Pour les purs grimpeurs, c'est tout bénéfice.

« Le parcours est intégralement tracé en France. Il y aura 29 cols, un de moins qu'en 2019. »

Le Tour de France 2020 est avancé d'une semaine par rapport aux éditions précédentes en raison de la course en ligne des Jeux olympiques, programmée le samedi 25 juillet.

Les étapes du Tour de France 2020 :

  • 27 juin : 1re étape Nice Moyen Pays - Nice, 156 km
  • 28 juin : 2e étape Nice Haut Pays - Nice, 187 km
  • 29 juin : 3e étape Nice - Sisteron, 198 km
  • 30 juin : 4e étape Sisteron - Orcières-Merlette, 157 km
  • 1er juillet : 5e étape Gap - Privas, 183 km
  • 2 juillet : 6e étape Le Teil - Mont Aigoual, 191 km
  • 3 juillet : 7e étape Millau - Lavaur, 168 km
  • 4 juillet : 8e étape Cazères-sur-Garonne - Loudenvielle, 140 km
  • 5 juillet : 9e étape Pau - Laruns, 154 km
  • 6 juillet : repos en Charente-Maritime
  • 7 juillet : 10e étape Ile d'Oléron - Ile de Ré, 170 km
  • 8 juillet : 11e étape Châtellaillon-Plage - Poitiers, 167 km
  • 9 juillet : 12e étape Chauvigny - Sarran Corrèze, 218 km
  • 10 juillet : 13e étape Châtel-Guyon - Puy Mary Cantal, 191 km
  • 11 juillet : 14e étape Clermont-Ferrand - Lyon, 197 km
  • 12 juillet : 15e étape Lyon - Grand Colombier, 175 km
  • 13 juillet : repos en Isère
  • 14 juillet : 16e étape La Tour-du-Pin - Villard-de-Lans, 164 km
  • 15 juillet : 17e étape Grenoble - Méribel col de la Loze, 168 km
  • 16 juillet : 18e étape Méribel - La Roche-sur-Foron, 168 km
  • 17 juillet : 19e étape Bourg-en-Bresse - Champagnole, 160 km
  • 18 juillet : 20e étape Lure - La Planche des Belles Filles, 36 km (contre-la-montre individuel)
  • 19 juillet : 21e étape Mantes-la-Jolie - Paris Champs-Elysées, 122 km

Cyclisme

Sports