•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maude-Aimée LeBlanc tourne le dos au golf

Maude-Aimée LeBlanc frappe un coup avec un fer en 2017.

Maude-Aimée LeBlanc en 2017

Photo : Getty Images / Daniel Kalisz

Radio-Canada

C'est en toute discrétion, par le biais des réseaux sociaux, que la Québécoise Maude-Aimée LeBlanc a annoncé qu'elle quittait le monde du golf pour faire « quelque chose de plus significatif ».

Maude-Aimée LeBlanc a écrit un message en anglais sur sa page Facebook pour annoncer la nouvelle:

« J'ai décidé de prendre ma retraite du golf professionnel de façon définitive, commence-t-elle.

« Avec le temps, j'ai réalisé que cela n’avait jamais été mon rêve et que le golf ne me rendait pas heureuse, même après de bonnes performances », révèle-t-elle.

« Je n'ai pas aimé la personne que j'étais sur le terrain de golf et j'ai toujours voulu faire quelque chose de plus significatif de ma vie que de frapper une petite balle blanche », fait remarquer l'athlète originaire de Sherbrooke.

« J'étais toujours loin de la maison et des gens que j'aime. Ces moments sont extrêmement difficiles. Le prochain chapitre de ma vie m'enthousiasme au plus haut point, et je veux encore accomplir beaucoup de choses. »

« Je suis reconnaissante envers les gens incroyables que j'ai rencontrés durant mon parcours dans le golf et je suis incroyablement reconnaissante envers de nombreuses personnes pour le soutien que j'ai eu durant toutes ces années. Je ne l'oublierai jamais », conclut-elle.

Maude-Aimée Leblanc a d'abord percé dans les rangs universitaires américains alors qu'elle représentait l'Université Purdue, où elle a étudié en psychologie, avant d'accéder en 2012 au circuit de la LPGA. À sa première tentative, ce dont elle est fière.

Ce n'est pas la première fois que l'athlète de 30 ans se remet en question. Déjà en 2013, après des saisons difficiles dans la LPGA, elle avait fait une pause de golf et était retournée en Estrie pour faire le point avant de céder au découragement.

Des blessures ont aussi compliqué son parcours professionnel, notamment à l'épaule.

En 2018, Leblanc avait terminé 51e au classement de la LPGA, et n'avait pas pu se qualifier pour les tournois du circuit pro en 2019.

Après une autre pause et son mariage durant l'hiver, elle a participé aux tournois du circuit satellite de la LPGA, le circuit Symetra, avec l’objectif de terminer dans le top 10 du circuit, afin de pouvoir retrouver la LPGA en 2020.

Mais cette saison n'a pas comblé ses attentes, et Maude-Aimée Leblanc, sentant qu'elle n'avait plus la même passion pour son sport, a plutôt décidé, après mûre réflexion, de tourner la page.

Son meilleur résultat est une 7e place (- 5) à l'Omnium d'Australie en 2017 (71-68-73-75 = 287)

Golf

Sports