•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Valtteri Bottas remporte le Grand Prix du Japon, Stroll 11e

Le pilote Valtteri Bottas a décroché les honneurs du Grand Prix du Japon disputé sur le circuit de Suzuka, dimanche.

Photo : Reuters / Issei Kato

Agence France-Presse

Valtteri Bottas (Mercedes-Benz) a remporté le Grand Prix de F1 du Japon devant l'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari) et le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes-Benz), dimanche sur le circuit de Suzuka.

À l'issue de la 17e manche de la saison, le constructeur allemand s'offre un sixième titre mondial des constructeurs d'affilée.

Avec 177 points d'avance au classement, Mercedes-Benz ne peut plus être rejoint par Ferrari, deuxième.

Chez les pilotes, Lewis Hamilton voit son avance sur son équipier se réduire de 73 à 64 points, mais il pourrait être sacré dès le prochain Grand Prix au Mexique s'il obtient un bien meilleur résultat que Bottas.

Il met surtout hors course tous ses autres adversaires, le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari), Vettel et le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull).

Le sixième doublé d'affilée, et inédit, aux classements pilotes et constructeurs qui s'annonce permettra à Mercedes-Benz de détrôner Ferrari, sacrée six fois entre 1999 et 2004, mais « seulement » à cinq reprises avec l'Allemand Michael Schumacher sur la même période.

Troisième sur la grille de départ derrière les Ferrari, Bottas a pris l'avantage au départ, en profitant du départ raté de Vettel, qui était en pole position.

De son côté, Leclerc a bousculé le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) au premier virage, un longue courbe difficile à négocier.

Charles Leclerc (Ferrari) heurte Max Verstappen (Red Bull) au premier tour du Grand Prix du Japon. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Charles Leclerc (Ferrari) heurte Max Verstappen (Red Bull) au premier tour du Grand Prix du Japon.

Photo : Getty Images / STR

À la sortie du virage, Leclerc a semblé se déporter sur sa gauche, et se faisant, a obligé Verstappen à sortir de piste. Il a glissé dans le gazon.

Il lui est également reproché d'être resté deux tours en piste avec une voiture abîmée avant de rentrer aux puits et de se condamner à remonter de la dernière place du peloton.

Le Monégasque a perdu la dérive de son aileron avant dans la ligne droite arrière au deuxième tour, et elle a frappé et arraché le rétroviseur droit de la voiture de Hamilton.

Lewis Hamilton a perdu un rétroviseur (souligné en clair) à Suzuka quand un morceau de la Ferrari de Charles Leclerc s'est détaché au deuxième tour.

Lewis Hamilton a perdu un rétroviseur (souligné en clair) à Suzuka quand un morceau de la Ferrari de Charles Leclerc s'est détaché au deuxième tour.

Photo : RDS/TSN

Leclerc a reçu une double pénalité: 5 secondes pour avoir bousculé Max Verstappen et 10 secondes pour avoir tardé à rentrer aux puits pour changer son aileron.

De plus, Ferrari a écopé d'une amende de 25 000 Euros, soit 36 550 dollars canadiens.

Le Monégasque a donc glissé au septième rang du classement révisé. Max Verstappen a dû abandonner au 15e tour, incapable de s'exprimer dans une voiture endommagée, privée de freins.

Bottas a remporté la victoire, après que son coéquipier Lewis Hamilton, passé en tête lors de la première fenêtre d'arrêt, a dû s'arrêter une deuxième fois au 43e tour.

« Partir de la troisième place ici n'est pas idéal, mais il n'y a pas de raison d'abandonner. Je savais que tout était possible aujourd'hui et que les occasions étaient là, à commencer par le départ. J'ai pris un très bon départ et Sebastian a eu un problème, donc j'ai réussi à prendre la tête et ensuite mon rythme était super bon. Je pouvais vraiment contrôler la course. J'ai vraiment aimé ça, je me suis amusé." »

Revenu en troisième place avec des pneus frais, Hamilton est remonté sur la Ferrari de Vettel, et il a mis beaucoup de pression sur l'Allemand du 46e tour au 53e. Mais Vettel n'a pas craqué, et les deux ont fini dans un mouchoir.

À l'arrivée, Hamilton n'était pas satisfait de la tournure des événements pour lui-même.

« J'aurais pu ne faire qu'un arrêt je pense, a affirmé Hamilton. Quand l'équipe m'a mis des pneus [mi-durs], ils m'ont prévenu que je devrais m'arrêter encore. Si on m'avait dit que je pouvais aller au bout, je m'y serais pris différemment. Je pense que nous aurions pu faire un doublé aujourd'hui [dimanche], il va falloir voir au débriefing ce que nous aurions pu faire de mieux. »

Le Thaïlandais Alexander Albon (Red Bull) et l'Espagnol Carlos Sainz fils (McLaren) ont complété le top 5.

Stroll méritait des points

Lance Stroll, parti de la 12e place sur la grille, n'a pas réussi à entrer dans les points. Il a fini 11e.

Pourtant, il a roulé le deux tiers de la course dans le top 10, en huitième place, mais la dégradation de ses pneus lui a ultimement coûté trois places dans les 10 derniers tours, et il a glissé hors des points (attribués au top 10).

« Notre premier relais a été très solide, a dit Stroll. Nous avions une stratégie d'un seul arrêt, peut-être aurait-il fallu en faire deux, car on l'a vu, ça a aidé mon coéquipier Sergio Pérez. Moi, à la fin de la course, j'ai souffert de la dégradation de mes pneus. Dans les 10 derniers tours surtout. »

« La décision n'a pas été facile à prendre, a admis le directeur général de l'équipe Racing Point, Otmar Szafnauer. Un ou deux arrêts. Ça s'est joué à peu de choses. Lance aurait mérité de marquer des points. Il s'est bien défendu contre les pilotes Renault. Sergio qui roulait derrière Lance a lui décidé de faire un deuxième arrêt, et ça a été payant pour lui. »

Cela dit, Pérez a été chanceux, car il est sorti de piste violemment au début du dernier tour, après un accrochage avec Pierre Gasly (Toro Rosso).

Sergio Pérez (Racing Point) glisse hors piste après un accrochage avec Pierre Gasly (Toro Rosso).

Sergio Pérez (Racing Point) glisse hors piste après un accrochage avec Pierre Gasly (Toro Rosso).

Photo : RDS/TSN

Mais la direction de course a montré le drapeau à damier trop tôt aux pilotes, soit à la fin du 52e tour et non à la fin du 53e. C'est donc le classement de la fin du 52e tour qui a été pris en compte. Et Pérez occupait la neuvième place.

Cela dit, le résultat de la course pourrait changer.

Renault ennuyé par ses freins

En effet, l'équipe Racing Point a déposé plainte auprès de la FIA contre le constructeur Renault. Selon la plainte (un document de 12 pages), Renault utilisait à Suzuka un pré-réglage non autorisé du « système d’ajustement de la répartition de freinage en fonction de la distance ».

La FIA a accepté d'étudier la plainte de Racing Point d'ici à mercredi, et donnera ensuite un droit de réplique à Renault.

Un verdict est attendu avant le prochain Grand Prix, à Mexico, à la fin du mois.

Si Racing Point plaide bien sa cause, l'équipe Renault pourrait être disqualifiée du Grand Prix du Japon. Auquel cas, Daniel Ricciardo (6e) et Nico Hülkenberg (10e) perdraient leur place, et Lance Stroll remonterait au classement, dans les points.

Résultats du Grand Prix du Japon:

  • 1. Valtteri Bottas (FIN/Mercedes-Benz) en 1 h 21:46,755
  • 2. Sebastian Vettel (GER/Ferrari) à 13,343
  • 3. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes-Benz) à 13,858
  • 4. Alexander Albon (THA/Red Bull-Honda) à 59,537
  • 5. Carlos Sainz fils (ESP/McLaren-Renault) à 1:09,101
  • 6. Daniel Ricciardo (AUS/Renault) à 1 tour ....
  • 7. Charles Leclerc (MON/Ferrari) à 1 tour ..
  • 8. Pierre Gasly (FRA/Toro Rosso-Honda) à 1 tour
  • 9. Sergio Pérez (MEX/Racing Point-Mercedes-Benz) à 1 tour
  • 10. Nico Hülkenberg (GER/Renault) à 1 tour ....
  • 11. Lance Stroll (CAN/Racing Point-Mercedes-Benz) à 1 tour
  • 12. Daniil Kvyat (RUS/Toro Rosso-Honda) à 1 tour
  • 13. Lando Norris (GBR/McLaren-Renault) à 1 tour
  • 14. Kimi Räikkönen (FIN/Alfa Romeo Sauber-Ferrari) à 1 tour
  • 15. Romain Grosjean (FRA/Haas-Ferrari) à 1 tour
  • 16. Antonio Giovinazzi (ITA/Alfa Romeo Sauber-Ferrari) à 1 tour
  • 17. Kevin Magnussen (DEN/Haas-Ferrari) à 1 tour
  • 18. George Russell (GBR/Williams-Mercedes-Benz) n'a pas franchi la ligne
  • 19. Robert Kubica (POL/Williams-Mercedes-Benz) à 2 tours

.. Leclerc pénalisé de 5 sec pour avoir provoqué un accrochage avec Verstappen et de 10 sec pour ne pas avoir changé plus vite son aileron abîmé

.... sous enquête suite à une réclamation déposée par Racing Point, qui met en doute la légalité des ajustements du freinage des voitures Renault

NDLR: le classement du Grand Prix a été figé au terme du 52e tour au lieu des 53 bouclés, le drapeau à damier électronique indiquant la fin aux pilotes ayant été activé un tour trop tôt.

Meilleur tour en course: Lewis Hamilton (GBR/Mercedes-Benz) 1:30,983 au 45e tour, à la moyenne de 229,770 km/h

Abandon: Max Verstappen (NED/Red Bull-Honda), problème mécanique 15e tour

Course automobile

Sports