•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pospisil éliminé à Shanghai, Djokovic et Federer en quarts de finale

Il regarde la balle s'éloigner de sa raquette après un coup du revers.

Vasek Pospisil

Photo : Getty Images / Fred Lee

Radio-Canada

Vasek Pospisil s'est bien défendu, mais a quand même plié l'échine au troisième tour du Masters de Shanghai, jeudi, en Chine. Novak Djokovic et Roger Federer, eux, ont accédé aux quarts de finale.

Le Canadien de 29 ans a perdu contre le Russe Daniil Medvedev en deux manches de 6-7 (5/7) et 5-7 au bout d'un âpre duel de 2 h 5 min.

Le 248e joueur mondial a échoué dans sa tentative de se faufiler en quarts de finale. Avant d'accéder aux huitièmes, il avait notamment écarté la 14e tête de série, l'Argentin Diego Schwartzman.

Il n'a toutefois pu convertir cinq balles de manche, dont deux au bris d'égalité de la première manche.

La frustration de Medvedev était palpable lorsque Pospisil a pris l'avance 4-2, 40-30 dans la manche initiale, puisque la 3e tête de série a fracassé sa raquette contre le sol en fond de terrain.

« Je ne fais jamais ça, briser des raquettes, parce que c'est très laid, a-t-il admis. Mais parfois, ça t'aide à évacuer certaines émotions négatives et le stress. »

Finaliste aux récents Internationaux des États-Unis et au tournoi de la Coupe Rogers à Montréal, Medvedev a enregistré 11 as et 3 bris de service contre Pospisil.

Il se mesurera en quarts de finale à l'Italien Fabio Fognini (no 10).

Facile pour « Djoko »

De son côté, Novak Djokovic (no 1) a su contenir le service de John Isner (no 16) pour dominer l'Américain 7-5 et 6-3 en seulement 1 h 14 min.

Le Serbe, dont la place au sommet de la hiérarchie mondiale est menacée en cette fin de saison, poursuivra la défense de son titre vendredi contre le Grec Stefanos Tsitsipas (no 6).

Face à l'un des meilleurs serveurs du circuit, Djokovic a démontré qu'il était lui-même l'un des meilleurs relanceurs de l'histoire du tennis.

Il salue la foule après sa victoire.

Novak Djokovic

Photo : afp via getty images / NOEL CELIS

Remis de la blessure à l'épaule qui l'avait contraint à l'abandon en huitièmes de finale des Internationaux des États-Unis, il n'a subi que 9 as contre un joueur qui en marque cette année en moyenne 22 par match.

Le géant américain de 2,08 m (6 pi 10 po) n'a récolté que 58 % des points joués après son premier service au lieu des 81 % de moyenne cette saison.

Implacable et jamais inquiété sur son propre service – il n'a pas accordé la moindre balle de bris–, Djokovic a conclu le match avec son neuvième as.

Avec quatre titres à Shanghai, le numéro un mondial est le joueur qui s'est le plus imposé dans la mégalopole chinoise, devant Andy Murray (3 fois) et Roger Federer (2).

Federer à la dure

Roger Federer (no 2) ne l'a pas eu facile face au Belge David Goffin (no 13), qu'il a défait 7-6 (9/7) et 6-4.

Vainqueur du tournoi en 2014 et 2017, il rencontrera vendredi en quarts l'Allemand Alexander Zverev (no 5), tombeur du Russe Andrey Rublev 6-0 et 7-6 (7/4).

Goffin, qui vise une place au Masters de Londres, a joué à un très haut niveau et a réussi un bris pour mener 6-5 dans la première manche. Mais, tendu sur les trois balles de manches qu'il a obtenues, il a fini par laisser le Suisse revenir à 6-6.

Une double faute a mis Federer en difficulté au départ du jeu décisif. Goffin a ainsi eu une quatrième balle de manche, puis une cinquième. Mais c'est finalement Federer qui s'est imposé.

En deuxième manche, une balle trop longue de son adversaire lui a offert deux balles de match au service et la première a suffi.

Autres résultats (3e tour) :

  • Fabio Fognini (ITA/no 10) bat Karen Khachanov (RUS/no 7) 6-3, 7-5
  • Matteo Berrettini (ITA/no 11) bat Roberto Bautista Agut (ESP/no 8) 7-6 (7/5), 6-4
  • Stefanos Tsitsipas (GRE/no 6) bat Hubert Hurkacz (POL) 7-5, 3-6, 7-6 (7/5)
  • Dominic Thiem (AUT/no 4) bat Nikoloz Basilashvili (GEO/no 15) 6-3, 6-4
Avec les informations de Agence France-Presse, et La Presse canadienne

Tennis

Sports