•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux matchs annulés à la Coupe du monde de rugby à cause du typhon Hagibis

Ils saluent le public après leur victoire contre les Tonga.

Les joueurs de rugby français

Photo : Associated Press / Aaron Favila

AFP

Les matchs Angleterre-France et Nouvelle-Zélande-Italie, qui devaient avoir lieu samedi à Yokohama et à Toyota, ont été annulés jeudi par les organisateurs de la Coupe du monde de rugby en raison du typhon Hagibis qui doit toucher en fin de semaine la mégalopole de Tokyo.

« Nous avons décidé d'annuler certains matchs en nous basant sur les dernières prévisions météo dont nous avons eu connaissance ce matin », a déclaré jeudi Alan Gilpin, le directeur du mondial.

En revanche, le match Irlande-Samoa, prévu également samedi à Fukuoka, a été maintenu, comme la rencontre Australie-Géorgie, vendredi à Shizuoka.

Il s'agit de la première annulation de matchs de l'histoire de la compétition, épreuve créée en 1987.

À 10 mois des Jeux olympiques de Tokyo (24 juillet-9 août 2020), cette annulation va relancer les interrogations sur la capacité du Japon à accueillir de grandes compétitions internationales en raison des conditions naturelles (tremblements de terre) et climatiques (typhons, forte chaleur humide en été).

En cas d'annulation, le règlement prévoit que le match est considéré comme nul (score 0-0). Chaque équipe se voit accorder deux points au classement.

Ainsi, l'Angleterre terminera en tête du groupe C, devant la France. Les deux équipes étaient déjà qualifiées pour les quarts de finale.

Le résultat nul entre la Nouvelle-Zélande et l'Italie qualifie les All Blacks pour les quarts de finale. Les doubles champions du monde terminent en tête de leur groupe devant l'Afrique du Sud.

Le match du Japon contre l'Écosse, programmé dimanche à Yokohama, est également sous la menace du typhon. Cette rencontre sera décisive dans la course à la qualification pour les quarts de finale.

Le typhon Hagibis, l'un des plus puissants des dernières décennies dans la région, devrait toucher ce week-end une large partie du pays, où est aussi programmé le Grand Prix de F1 sur le circuit de Suzuka, situé au sud-ouest de Tokyo.

Actuellement classé comme typhon « violent », tout en haut de l'échelle d'intensité cyclonique, Hagibis se dirigeait vers le sud-est du pays, et il pourrait fondre droit sur la région de Tokyo samedi, ont averti mercredi les météorologues japonais.

Selon un responsable de l'Agence météo japonaise (JMA), la puissance actuelle de la tempête est similaire à celle de quatre des plus grands typhons qu'a connus le Japon ces dernières décennies, y compris Faxai le mois dernier, qui avait causé d'importants dommages à Chiba, dans la grande banlieue de Tokyo.

Pour samedi, « nous prévoyons des vents d'une vitesse de 45 mètres par seconde (soit 162 km/h) », a déclaré ce responsable lors d'une conférence de presse. Les vents très violents seront accompagnés de pluies torrentielles.

Rugby

Sports