•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un projet de loi en Californie permettra aux athlètes de la NCAA de toucher des revenus

Il donne une conférence de presse.

Le gouverneur de la Californie Gavin Newsom

Photo : Getty Images / Justin Sullivan

Radio-Canada

Le gouverneur de la Californie Gavin Newsom a annoncé lundi qu’il avait signé un projet de loi qui permettra aux athlètes des universités californiennes d’embaucher un agent et de gagner de l’argent grâce à leur nom et à leur image.

Newsom a apposé sa signature sur le projet de loi devant nul autre que LeBron James lors d’un épisode d’Uninterrupted.

La Californie est le premier État à adopter une telle loi, qui entrera en vigueur en janvier 2023. Cette loi va à l’encontre des règlements de la NCAA et remodèlerait le sport amateur américain.

Par contre, les athlètes ne pourront pas signer d’entente qui entrerait en conflit avec des commanditaires déjà associés à leur université. Et les universités ne pourront pas expulser des athlètes qui touchent de l’argent.

Newsom espère que d’autres États emboîteront le pas à la Californie afin d'améliorer le sport universitaire pour le mieux.

« Les universités font des milliards sur le dos des étudiants-athlètes, mais les empêchent de faire le moindre sou. C'est un modèle voué à la faillite », a écrit Newsom sur Twitter lundi matin.

Le conseil d’administration de la NCAA avait demandé au gouverneur de s’opposer à ce projet de loi qui effacerait toute distinction entre athlètes universitaires et athlètes professionnels.

La NCAA affirme que des changements sont nécessaires afin de continuer à soutenir les étudiants-athlètes, mais les améliorations doivent être apportées au niveau national selon le processus de règlements de la NCAA.

La NCAA dit qu’elle examine ses prochaines options en Californie, mais elle n’a pas donné de détails.

Football

Sports