•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« C’est fantastique » : l'Impact rentre à Montréal avec le titre canadien

Samuel Piette

Photo : Courtoisie Twitter - Impact de Montréal

Jean-François Chabot

Les joueurs de l’Impact ont été accueillis par une poignée de partisans jeudi midi, à l’aéroport Montréal-Trudeau, à leur retour de Toronto, où ils ont remporté le 10e titre canadien de l’histoire de l’équipe.

Certains joueurs, comme les vétérans Ignacio Piatti et Samuel Piette, ont pris le temps de les saluer et de signer des autographes avant de répondre aux questions des journalistes.

« C’est fantastique d’avoir gagné, pour le groupe, pour le staff. On est contents de savoir que nous jouerons en Ligue des champions CONCAFAF l’an prochain. Mais il faut maintenant penser à notre prochain match contre Atlanta », a d’abord déclaré Piatti.

Piatti conserve un souvenir doux-amer du passage précédent de l’Impact en Ligue des champions, en 2015.

« Je n’oublierai jamais ça. Nous étions venus à 45 minutes de la victoire en grande finale contre Club America au stade olympique », a rappelé l'Argentin, qui ne sera peut-être pas là, l’an prochain, pour savourer la nouvelle participation du onze montréalais.

Le milieu de terrain québécois s’est amené sous les chants et les acclamations du petit groupe d’amateurs avec la coupe des Voyageurs entre ses mains.

Je suis très content. C’est dur à expliquer la joie ressentie hier soir. C’est un hype qui va durer un bon bout. C’est un point positif sur une saison difficile.

Samuel Piette

Sur la question de l’arbitrage et de la faute de main non signalée par les officiels à la 64e minute, et qui aurait dû valoir un tir de pénalité à l’Impact, Piette s'est montré philosophe et beau joueur.

« Je ne comprends pas la décision de l’arbitre. Mais au bout du compte, ça n’a heureusement pas fait la différence. On a eu une courte nuit. On a bien fêté ça hier soir et on en parlait encore dans l’avion ce matin. »

Pour Piette, la victoire acquise à Toronto donne confiance pour les deux prochains matchs de l’équipe en MLS.

« On va préparer le match de dimanche (contre l'Atlanta United). Tout est encore possible », a-t-il souligné.

Concernant les prouesses du gardien Clément Diop, héros de la séance de tirs de barrage, il ne tarit pas d’éloges.

« Diop est un gardien incroyable. Je l’appelle Spider-Man. Il est partout à la fois. Il travaille très fort chaque jour. Il mérite plus de temps de jeu. Je ne dis pas qu’il faut remplacer Evan Bush, mais il a sa place en MLS, c’est sûr! »

Le principal intéressé semblait à court de mots pour décrire ce moment.

Je n’avais jamais vécu quelque chose comme ça. C’était vraiment spécial d’être félicité et entouré par mes coéquipiers. Je suis là pour travailler. Je suis un peu sorti de l’ombre hier soir, on verra pour la suite.

Clément Diop, gardien de l'Impact

Il a aussi dit que s’il bougeait autant sur sa ligne de but durant les tirs de barrage, c’était pour déranger l’adversaire. Mais il ne veut surtout pas s’approprier la victoire.

« Je ne voulais pas en arriver aux tirs de barrage. Je veux juste qu’on gagne. Moins j’en fais, mieux c’est », a insisté le Parisien de 25 ans.

(Avec les informations de Jean-François Poirier)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Soccer

Sports