•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Seattle fait de Cammi Granato la première dépisteuse professionnelle de la LNH

Elle se tient au centre sur la scène.

Cammi Granato lors de son intronisation au Temple de la renommée du hockey en 2010

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les dirigeants de la future équipe de Seattle dans la Ligue nationale de hockey (LNH) ont annoncé, mercredi, l'embauche de Cammi Granato à titre de dépisteuse professionnelle.

Granato, ancienne capitaine de l'équipe olympique des États-Unis, est l'une des quelques femmes travaillant au sein des opérations hockey de formations de la LNH. Elle est la seule femme en ce moment dans la ligue à occuper la fonction de dépisteuse professionnelle.

Elle s'inscrira à Seattle dans un organigramme où se trouvent déjà plusieurs femmes. Kendall Tyson est vice-présidente de la stratégie et de l'analyse, Stephany Keeley est vice-présidente des finances, April West est vice-présidente des ressources humaines et Katie Townsend, vice-présidente des communications. Elles ont toutes été embauchées en juillet.

L'an dernier, les Maple Leafs de Toronto avaient nommé Hayley Wickenheiser à titre d'adjointe au directeur du développement des joueurs, et Noelle Needham au poste de dépisteuse au niveau amateur.

Granato, intronisée au Temple de la renommée du hockey en 2010, fait partie d'un groupe de cinq recruteurs professionnels embauchés mercredi par l'équipe de Seattle, qui disputera sa première saison en 2021-2022. La future équipe a aussi annoncé les nominations de Stu Barnes, d'Ulf Samuelsson, de John Goodwin et de Dave Hunter.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !