•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mondiaux de cyclisme : Dygert et Bjerg champions du contre-la-montre, Karol-Ann Canuel 12e

Elle tire la langue à l'approche de la ligne d'arrivée.

Chloé Dygert

Photo : Getty Images / OLI SCARFF

Radio-Canada

Chloé Dygert a survolé le contre-la-montre des Championnats du monde de cyclisme sur route, mardi, en Angleterre.

L'Américaine de 22 ans, plusieurs fois titrée sur la piste en poursuite, a enregistré un temps de 42 min 11 s 57/100 à la vitesse moyenne de 43 km/h. Elle a repoussé la Néerlandaise Anna van der Breggen à plus d'une minute et demie (93 s).

La championne en titre, la Néerlandaise Annemiek van Vleuten, a croisé la ligne avec un retard de 1:52 et a obtenu la médaille de bronze au bout des 30,3 km menant de Ripon à Harrogate, dans le Yorkshire.

Dygert est entraînée par la triple championne olympique du contre-la-montre (2008, 2012 et 2016), sa compatriote Kristin Armstrong.

« Je m'étais bien préparée pour cette course, a-t-elle dit. J'ai passé la dernière semaine avec Kristin. Cette course faisait partie de mes priorités cette année. Je revenais cette année de ma commotion, subie en mai au Tour de Californie, et voici pourquoi je voulais bien me préparer. Maintenant, cap sur Tokyo. »

Les conditions de ce contre-la-montre étaient précaires en raison des pluies matinales qui avaient détrempé les routes lors de la course des moins de 23 ans chez les hommes.

Le départ a été reporté de 40 minutes afin d'améliorer l'état de la chaussée. Les intervalles de départ avaient été ramenés de 90 à 60 secondes.

Elle sourit à l'arrivée.

Karol-Ann Canuel

Photo : Twitter / Boels-Dolmans

La Canadienne Karol-Ann Canuel a fini 12e, à 4:23,41 de la gagnante, tandis que sa compatriote Gillian Ellsay s'est classée 42e (+7:59,74).

« Je pense que la météo était mieux pour nous, mais c’était toujours sous la pluie. Je suis quand même contente de mon effort, mais j’aurais aimé faire mieux que l’an passé (8e). Mais bon, je reste satisfaite de mon effort », a avancé la Québécoise, qui a qualifié la prestation de Dygert « d’incroyable ».

Bjerg pour une troisième année de suite

Sur un parcours détrempé de 30,3 km, transformé en pataugeoire par endroits, Mikkel Bjerg a enlevé les honneurs du contre-la-montre des espoirs pour une troisième année de suite.

Le Danois de 21 ans a parcouru la distance en 40:20,42. Il a eu le dessus sur les Américains Ian Garrison et Brandon McNulty par 26,45 et 27,69 s.

« On nous a dit avant le départ qu'il y avait de grosses flaques. Mon entraîneur m'a conseillé de modifier ma trajectoire et de m'adapter », a expliqué Bjerg.

Le cycliste canadien de 21 ans Nickolas Zukowsky a fini 32e, à 2:55,36 du vainqueur. Son compatriote Ben Katerberg, âgé de 19 ans, a conclu 43e (+3:40,77).

« C'était correct et je suis satisfait de mon effort, mais j'ai fait plusieurs erreurs techniques, notamment à cause de la météo et de mon choix d'équipement, a indiqué Zukowsky qui avait choisi de porter une visière sur son casque. Je ne suis donc pas pleinement satisfait de ma performance, car je sais que, malgré de telles conditions, je suis capable de plus. Par contre, je suis très motivé pour revenir me prouver l'année prochaine. »

Vivement critiquée pour avoir laissé courir les espoirs dans de telles conditions, l'Union cycliste internationale (UCI) a décidé de raccourcir la course sur route prévue vendredi.

On a enlevé un tour pour une distance totale de 173,1 km et l'heure de départ est avancée de 10 minutes.

Cette mesure a été prise « dans un souci de préservation de la sécurité des athlètes » et aussi pour « s'assurer que les conditions de luminosité seront suffisantes », a précisé l'UCI.

Avec les informations de Agence France-Presse

Cyclisme sur route

Sports