•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hockey féminin : la rivalité Canada-États-Unis en cinq actes

Coyne poursuit Larocque qui manie la rondelle.

Kendall Coyne (no 26) et Jocelyne Larocque (no 3) (Photo : Getty Images/Ronald Martinez)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La deuxième édition de la Série de la rivalité opposera les meilleures joueuses de hockey canadiennes et américaines dans une nouvelle formule de cinq rencontres.

En l’absence de hockey professionnel, Hockey Canada et USA Hockey ont annoncé la tenue de deux duels en décembre, suivis de trois autres en février.

Le premier face-à-face aura lieu le 14 décembre, à Hartford, au Connecticut. Les autres dates restent à confirmer.

Les deux fédérations nationales souhaitent ainsi offrir un peu de compétition aux membres de leur sélection respective privées de jeu par le boycottage des circuits féminins.

Environ 200 joueuses ont ainsi formé l'Association des joueuses de hockey professionnel féminin (PWHPA) dans le but de créer ce qu'elles considèrent être une ligue financièrement viable et durable pour elles.

Rappelons que la Ligue canadienne de hockey féminin a mis fin à ses activités le printemps dernier en raison d’un modèle d’affaires inadéquat.

Pendant ce temps, en Suède, la Fédération nationale a annulé le Tournoi des quatre nations auquel devaient prendre part les Américaines, les Canadiennes, les Finlandaises et les Suédoises.

Ces dernières ont également entrepris un boycottage dans le but avoué d’obtenir l’équité salariale avec les membres de la sélection suédoise masculine.

Lors de la première édition de la Série de la rivalité, le Canada avait remporté deux victoires contre une pour les États-Unis.

Avec les informations de La Presse canadienne

Hockey

Sports