•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Canadienne Linda Morais en or aux Championnats du monde de lutte

Linda Morais

Photo : Martin Gabor - Courtoisie Lutte Canada

Radio-Canada

La Canadienne Linda Morais a conclu son parcours sans faute, jeudi, en remportant la médaille d’or chez les moins de 59 kg aux Championnats du monde de lutte, à Nur-Sultan, au Kazakhstan.

L’athlète ontarienne de 26 ans, originaire de Tecumseh, a vaincu en finale la Russe Liubov Ovcharova.

Morais accusait un retard de 1-6 au pointage, mais elle a su redresser la barre pour épingler les épaules de sa rivale au tapis.

La Mongole Shoovdor Baatarjav et la Chinoise Pei Xingru ont complété le podium avec chacune une médaille de bronze.

Double championne des Jeux mondiaux universitaires et médaillée de bronze à ces mêmes mondiaux en 2016, elle devient la 12e lutteuse canadienne à être couronnée d'un titre mondial.

« J'ai peine à réaliser ce qui m'arrive. Je suis au septième ciel. C'est un sentiment incroyable. Je lutte depuis tant d'années, j'ai pris part à tellement de compétitions, j'ai mis mon coeur et mon âme dans ce sport. J'ai rêvé de ce moment, mais j'ai encore peine à y croire », a déclaré Morais.

Elle a également indiqué que ce triomphe allait hausser son niveau de confiance. Elle souhaite aussi que cela inspire les autres membres de l'équipe nationale en leur démontrant qu'il est possible d'atteindre les plus hauts sommets.

Sa victoire lui vaut un laissez-passer en finale des sélections olympiques canadiennes qui auront lieu à Niagara Falls du 6 au 8 décembre.

Linda Morais devra encore trimer dur pour se qualifier pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020.

Pour y parvenir, elle devra remporter les sélections olympiques canadiennes, où elle luttera chez les 62 kg. Il lui faudra ensuite se classer parmi les deux premières lutteuses aux qualifications olympiques panaméricaines qui auront lieu à Ottawa au mois de mars.

Décrocher un titre de championne du monde ne lui permet pas d'obtenir directement son billet pour Tokyo, car sa catégorie habituelle des 59 kg ne figure pas au programme olympique.

Avec les informations de La Presse canadienne

Lutte

Sports