•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une victoire du Canadien signée Alex Belzile

Alex Belzile déjoue Chris Driedger sous le regard de Mike Hoffman.

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

La Presse canadienne

Alex Belzile a marqué en infériorité numérique avec 6 min 3 s à jouer en troisième période et le Canadien de Montréal a vaincu les Panthers de la Floride 4-3, mercredi, à Bathurst.

La rencontre était présentée au Nouveau-Brunswick à la suite du concours Kraft Hockeyville, remporté par la ville de Renous, dont l’aréna n’était pas assez grand pour accueillir la rencontre.

Belzile a brisé l'égalité à la suite d'une attaque à deux contre un. Ryan Poehling a filé avec le disque et a habilement contourné un rival avant de le remettre au Québécois, posté à l'embouchure du filet.

« Des fois, les points sont juste le résultat de bons efforts et de bonnes actions. Sur le quatrième but, je suis juste allé au filet et Ryan a tout fait le jeu. Il y aurait beaucoup de joueurs qui auraient marqué ce but-là », a raconté l'attaquant de 28 ans qui disputait son premier match avec le CH.

Belzile a également ajouté une passe sur le premier but du match, celui de Matthew Peca, après un peu plus de cinq minutes de jeu.

Jeff Petry et Riley Barber ont chacun récolté un but et une aide dans la victoire, tandis que Charlie Lindgren a effectué 18 arrêts.

La majorité des attaquants qui bataillent pour un poste avec le Tricolore ont bien paru, notamment Belzile, Barber, Peca et Poehling. Les trios les plus effacés ont été ceux de Phillip Danault et de Jesperi Kotkaniemi.

« Toutes les fois que j’ai une chance d’aller sur la patinoire, j’ai une chance de me faire remarquer, a dit Belzile, qui a signé un contrat à deux volets en mai dernier. Un gars dans ma situation, je sais que je dois avoir la pédale dans le plancher toutes les fois que j’embarque et avoir de bonnes habitudes de travail. Je pense que c’est ce qui me démarque des autres. Le hockey, c’est un éternel recommencement. Demain, on se réveille et on repart la machine. »

Il tente de conserver la rondelle devant Alexsander Barkov.

Jeff Petry (à droite) a inscrit le deuxième but du Canadien.

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

« Nous avons vu des joueurs qui veulent faire bonne impression, bien jouer ce soir, a noté l'entraîneur-chef Claude Julien. C'est impressionnant, des bons jeunes joueurs qui ont démontré beaucoup de belles choses. Et à la fin, il y a eu un beau but pour la victoire.

« Il ne faut pas oublier aussi qu'il y a peut-être des vétérans qui essaient de reprendre la forme plus lentement que les gars qui veulent se démarquer. En bout de ligne, nous verrons les vraies couleurs de tout le monde à la fin du calendrier préparatoire. »

Prise deux jeudi au Centre Bell

En défense, Cale Fleury a offert une bonne performance pour un deuxième match de suite, tandis que Mike Reilly a généré de l'attaque, tout en commettant quelques bévues dans sa zone.

« Je me sentais bien lors du premier match, mais je me sentais encore plus à l'aise avec le rythme du jeu cette fois-ci », a indiqué Fleury.

Evgenii Dadonov, après une passe de Jonathan Huberdeau, a égalisé la marque à la fin du premier vingt.

Petry a relancé le Tricolore au début de la deuxième période. Son tir de la pointe a dévié sur le bâton d'un joueur des Panthers avant de faire bouger les cordages.

Mike Hoffman a ensuite répliqué en avantage numérique, à mi-chemin dans l’engagement, grâce à un puissant lancer sur réception à partir du cercle des mises au jeu.

Huberdeau a donné l'avance aux Panthers pour une première fois dans le match après 6:48 en troisième période pendant une punition à retardement contre le CH.

Barber a fait 3-3 à 11:23 avec un tir bas après avoir coupé dans l'enclave.

Aaron Ekblad et Aleksander Barkov ont chacun amassé deux aides. Le gardien Chris Driedger a repoussé 15 tirs.

Les deux clubs s'affronteront de nouveau jeudi à Montréal.

Hockey

Sports