•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ligue des champions : Liverpool, tenant du titre, encore battu par Naples

Il saute dans les airs pour célébrer son but.

Dries Mertens

Photo : Getty Images / AFP/Andreas Solaro

AFP

Liverpool, tenant du titre en Ligue des champions, a perdu 2-0 sur le terrain de Naples qui l'a emporté grâce à un tir de pénalité de Dries Mertens à la 82e minute et à un but de Fernando Llorente (90+2), mardi, au stade San Paolo.

Une faute d'Andy Robert sur José Callejon a permis à Mertens d'ouvrir la marque pour les Napolitains avant que Llorente double la mise.

La saison passée, les Reds, meneurs actuels du Championnat d'Angleterre, avaient perdu 1-0 à Naples avant de l'emporter par le même score à Anfield en phase de poule.

Auteur d'un début de saison parfait avec cinq succès en cinq en Premier League, les hommes de Jürgen Klopp ont donc connu leur premier accroc et leur première défaite de la saison au pied du Vésuve.

« Je ne sais pas si les équipes joueront de façon différente contre nous, je n'avais jamais gagné la C1 avant », a raconté Klopp lundi.

Les deux équipes sont les grandes favorites du groupe E et ce revers ne met pas Liverpool en péril, même si Salzbourg, avec à sa tête l’ancien entraîneur de l’Impact Jesse Marsch, a balayé Genk 6-2 et s'est installé en tête.

À 19 ans seulement, le Norvégien Erling Braut Haland a volé la vedette avec le premier triplé de la saison en Ligue des champions.

Amsterdam sans merci pour Lille

À Amsterdam, l'Ajax a surclassé Lille 3-0 dans le groupe H, cinq mois après sa demi-finale perdue contre Tottenham à la suite d'une remarquable campagne européenne.

Promes (18e), Alvarez (50e) et Tagliafico (50e) ont fait exploser Lille, dominé par la vitesse du jeu amstellodamois, pour son retour en phase de groupes de C1 après sept ans d'absence.

Quelques heures avant le match, plus de 300 partisans lillois avaient été arrêtés pour des violences et perturbation de l'ordre public.

Dans l'autre match du jour du groupe H, Chelsea a baissé pavillon 1-0 devant Valence à Londres.

Barcelone malmené à Dortmund

Le FC Barcelone a ramené un nul de 0-0 de Dortmund après avoir été sérieusement bousculé et sauvé par son gardien Marc-André ter Stegen qui a arrêté un tir de pénalité de Marco Reus à la 57e minute.

Après le nul 1-1 concédé par l'Inter de Milan à domicile contre le Slavia Prague, la situation reste donc totalement ouverte dans ce groupe F, le plus relevé de cette édition 2019-2020.

Barcelone est invaincu pour la 15e fois de suite en matchs de groupe (10 victoires, 5 nuls).

Le gardien pose le genou gauche au sol.

Marc-André ter Stegen stoppe le tir de pénalité de Marco Reus.

Photo : Getty Images / JOHN MACDOUGALL

L'échec dans cette Ligue des champions est en effet interdit aux champions d'Espagne : le club qui a dominé l'Europe au début de la décennie n'a plus remporté la compétition reine depuis 2015, et reste sur deux humiliantes éliminations, victime de spectaculaires retours contre Rome en 2018 et Liverpool l'an dernier.

Les Catalans et les Allemands ne s'étaient plus rencontrés depuis le 20e siècle et la Supercoupe de l'UEFA 1998 (victoire du Barça en match aller-retour).

Comme il l'avait laissé entendre, l’entraîneur Ernesto Valverde a gardé Lionel Messi sur le banc. Le quintuple Ballon d'or argentin récupère d'une blessure au mollet droit et n'avait repris l'entraînement avec l'équipe que dimanche.

Il avait en revanche titularisé le petit prodige Ansu Fati qui est devenu, à 16 ans et 322 jours, le plus jeune joueur jamais aligné en coupe d'Europe par le FC Barcelone.

Les Jaune et Noir sont entrés dans le match à 120 à l'heure et ont étouffé le Barça pendant quelques minutes, avec un jeu très haut.

La partie s'est rapidement équilibrée, sur un rythme très intense. Mais les défenses ont tenu bon.

Barcelone s’est contenté de pétards mouillés de Griezmann et Suarez, sans aucun danger pour le gardien Roman Bürki.

Autres résultats du jour :

  • Benfica 1 - RB Leipzig 2 (groupe G)
  • Lyon 1 - Zenit de Saint-Pétersbourg 1 (groupe G)

Soccer

Sports