•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Stan Mikita souffrait d'encéphalopathie traumatique chronique

Stan Mikita avec un chandail des Blackhawks salue la foule de la main

Stan Mikita à un match des Blackhawks à Chicago

Photo : Associated Press / Brian Hill

Radio-Canada

Une étude posthume du cerveau de Stan Mikita a démontré que l'ancienne légende des Blackhawks de Chicago était atteinte d'encéphalopathie traumatique chronique (ETC) au moment de son décès il y a un peu plus d'un an.

La docteure Ann McKee, directrice du Centre spécialisé en ETC de l'Université de Boston, en a fait l'annonce vendredi soir, à la demande de la famille de Mikita, lors d'un événement caritatif tenu à Chicago.

L'ETC est une maladie dégénérative du cerveau associée aux coups répétés à la tête. Elle peut causer des pertes de mémoire, des comportements agressifs et d'autres difficultés cognitives. Elle peut être diagnostiquée seulement après un décès.

Mikita, qui a aidé les Blackhawks à gagner la coupe Stanley en 1961, est mort en août 2018, à l'âge de 78 ans.

Son état de santé n'avait cessé de se détériorer à la suite d'un diagnostic de démence à corps de Lewy, une maladie progressive qui cause des problèmes au niveau de la pensée, du mouvement, du comportement et de l'humeur.

Selon la docteure McKee, l'ETC et la démence à corps de Lewy sont deux maladies dégénératives qui, selon les recherches, sont associées à de longues carrières dans des sports de contact comme le hockey.

Mikita a remporté quatre fois le trophée Art-Ross, deux fois le trophée Hart et deux fois le trophée Lady-Byng. Il a été intronisé au Temple de la renommée du hockey en 1983 et il est le premier joueur dans l'histoire des Blackhawks à voir son chandail retiré, en 1980.

La famille de Mikita a refusé de parler aux médias lors du souper. Jane, la fille de Mikita, a accepté le « prix du courage » pour 2019 au nom de la famille.

Hockey

Sports