•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Judo : Nicolas Gill à la tête d'une petite équipe d'entraîneurs à Tokyo

Gros plan de Nicolas Gill devant des tatamis.

Nicolas Gill, directeur général de Judo Canada.

Photo : Société Radio-Canada

Radio-Canada

Judo Canada remanie son personnel d'entraîneurs en vue des Jeux olympiques de Tokyo, dans moins d'un an.

Le Portugais d'origine Michel Almeida, qui s'occupait du volet masculin de l’équipe nationale senior, a décidé de retourner en Europe après quatre ans au sein de la fédération canadienne.

C'est Sasha Mehmedovic qui prendra les rênes de l’équipe nationale (hommes et femmes) aux côtés de Nicolas Gill en vue des derniers mois de préparation olympique.

Au sein de l’équipe d’entraîneurs à Judo Canada depuis 2013, Sasha Mehmedovic, athlète olympique (2008 et 2012), avait déjà la responsabilité du volet féminin.

« Nous avons confiance dans sa capacité à gérer et encadrer les programmes d’entraînement des deux équipes », a commenté Nicolas Gill, directeur général et directeur haute performance à Judo Canada.

Sasha Mehmedovic félicite Christa Deguchi après son titre mondial à Tokyo.

Sasha Mehmedovic félicite Christa Deguchi après son titre mondial à Tokyo.

Photo : Judo Canada / Rafael Burza

« Il sera de notre devoir de bien orchestrer les voyages et les camps préparatoires au cours des prochains mois afin que sa charge de travail ne soit pas démesurée », a précisé le double médaillé olympique.

Le mandat de Nicolas Gill s’inscrit dans le prolongement de ses tâches en haute performance.

« J’ai toujours été présent en soutien au programme de l’équipe nationale, a-t-il dit. Je le serai donc un peu plus au cours des prochains mois. »

Priorité à la préparation pour les Jeux

Judo Canada a pris la décision de miser sur la préparation olympique plutôt que d’entamer un processus d’embauche afin de remplacer Michel Almeida.

En profitant de la force interne de l’équipe, la fédération s’assurera de fournir le soutien nécessaire à Sasha Mehmedovic dans les différents projets entourant le développement des athlètes.

« Après Tokyo, nous procéderons à une révision complète de nos programmes, incluant la structure des entraîneurs, a fait savoir Nicolas Gill. Nous jugeons être en mesure de combler les besoins à l’interne, et c’est ce qui est le moins risqué dans la préparation olympique des athlètes. »

En plus de Nicolas Gill, Jean-Pierre Cantin (entraîneur national junior et moins de 23 ans) et Janusz Pawlowski (entraîneur adjoint) uniront leurs forces pour solidifier la structure autour de Sasha Mehmedovic.

Judo

Sports