•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Antonio Brown accusé de viol par une ancienne entraîneuse

Antonio Brown

Antonio Brown

Photo : The Associated Press / Jeff Chiu

Radio-Canada

Antonio Brown fait encore parler de lui, mais cette fois, pour une histoire hors des terrains de football.

Le receveur des Patriots de la Nouvelle-Angleterre a été accusé d’avoir violé une ancienne entraîneuse.

Selon une plainte déposée mardi dans le district sud de la Floride, Britney Taylor indique avoir été violée à trois reprises par Brown.

Selon le New York Times, qui a rapporté la nouvelle en premier, les faits allégués ont eu lieu entre juin 2017 et mai 2018.

En juin 2017, le joueur de 31 ans aurait agressé Taylor deux fois lors de séances d’entraînement distinctes.

La femme aurait alors mis fin à leur association qui a repris quelques mois plus tard après les excuses de Brown.

Brown a nié les accusations. Son avocat Darren Heitner a parlé d’une « relation consensuelle ».

« En tant que victime de viol d’Antonio Brown, prendre la parole a été une décision très difficile. […] Je collaborerai avec la NFL », a déclaré Taylor par voie de communiqué.

Les Patriots n’ont pas commenté la nouvelle.

Libéré par les Raiders d’Oakland samedi après plusieurs prises de bec avec le directeur général durant le camp, Brown s’était entendu quelques heures plus tard avec les champions du Super Bowl.

Plus tôt mardi, l'entraîneur-chef des Patriots, Bill Belichick s'était montré évasif sur le rôle de son nouveau joueur pour le match de dimanche contre les Dolphins de Miami.

Avec les informations de Associated Press

Football

Sports