•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La presse spécialisée envoie Sebastian Vettel à la retraite

Sebastian Vettel pensif dans le garage Ferrari

Sebastian Vettel

Photo : Getty Images / Mark Thompson

Radio-Canada

Le triomphe de Charles Leclerc à Monza, salué unanimement, contraste avec la sortie de piste de son coéquipier Sebastian Vettel. Et la presse n'est pas tendre.

Le journal français L'Équipe pose l'inévitable question à propos de l'avenir de Sebastian Vettel.

« On se demande s'il sera un pilote de F1 l'an prochain », peut-on lire dans le quotidien spécialisé qui fait écho aux rumeurs voulant que l'Allemand ait déjà pris sa décision.

Le journal espagnol Marca nuance son analyse.

« Leclerc a dépassé Vettel au classement et il l'oblige à abandonner son titre de pilote numéro un dans l'équipe, après une énième erreur de l'Allemand » , écrit-on.

Le journal autrichien Kronen Zeitung y voit le passage du flambeau, utilisant l'expression « changement de la garde »

Charles Leclerc soulève le trophée du vainqueur sur le podium, à Monza.

Charles Leclerc soulève le trophée du vainqueur sur le podium, à Monza.

Photo : Getty Images / Mark Thompson

Quant à la presse italienne, elle se concentre sur Charles Leclerc, qu'elle encense.

RECLERC: C'est le jeu de mots en italien qu'a trouvé le quotidien spécialisé en sport La Gazzetta dello Sport pour son titre. Il Re en italien veut dire: Le Roi

« Sa victoire ressemble à un couronnement. Il impressionne de plus en plus par son talent. Le jeune homme de 21 ans a conquis tout le monde depuis six mois, la Scuderia Ferrari, le cœur des tifosi, et il incarne l'avenir de l'équipe », écrit la gazzetta.

Charles Leclerc en Une de la Gazzetta dello sport au lendemain de sa victoire au Grand Prix d'Italie à MonzaAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Charles Leclerc en Une de la Gazzetta dello sport au lendemain de sa victoire au Grand Prix d'Italie à Monza

Photo : Gazzetta dello sport

« Le guerrier de Ferrari se défait des deux Mercedes-Benz. Sa stratégie a été celle d'un vétéran. Un véritable chef-d'œuvre », écrit le Corriere della Serra.

« Leclerc enflamme Monza, Ferrari attendait cette victoire depuis 2010. Une course de rêve pour la Scuderia que Vettel voudra oublier », écrit le Corriere dello Sport.

« Leclerc est le plus jeune pilote Ferrari à remporter deux courses de suite, pendant sa première saison, au volant du Cavallino », rappelle La Repubblica.

« Leclerc offre à Ferrari une victoire inoubliable en résistant à la pression de Hamilton. Vettel joue les seconds rôles après sa désastreuse performance. Avec Leclerc, Ferrari peut à nouveau rêver », écrit La Stampa.

« Ferrarissimo! Le triomphe rouge au terme d'une course folle et d'un duel étourdissant avec Hamilton. Vettel s'enfonce dans une crise », écrit Tuttosport.

Avec les informations de Agence France-Presse

Course automobile

Sports