•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Kuss gagne la 15e étape de la Vuelta; Roglic reste en rouge

Il est applaudi par la foule, près du fil d'arrivée.

L'Américain Sepp Kuss a remporté la 15e étape de la Vuelta, un trajet de 154,4 kilomètres entre Tineo et Santuario del Acebo.

Photo : AFP / ANDER GILLENEA

Associated Press

L'Américain Sepp Kuss a remporté la 15e étape de la Vuelta, tandis que son coéquipier de Jumbo-Visma, Primoz Roglic, a résisté à une attaque soutenue d'Alejandro Valverde afin de conserver la tête du classement général, dimanche.

Kuss s'est éloigné d'un petit groupe lors de la dernière des quatre ascensions pour remporter la pénible étape de 154 km, de Tineo à une arrivée en altitude à Santuario del Acebo. Il a signé un temps de 4 heures et 19 minutes.

« C'est assez gros, je suppose. Honnêtement, je ne le réalise pas encore, a dit Kuss. C'est un jour incroyable. »

Le champion du monde Valverde a lancé son attaque à mi-parcours de la dernière montée de catégorie 1, mais Roglic a résisté, tandis que les autres coureurs ont perdu du terrain.

Roglic a terminé devant Valverde, vainqueur de la Vuelta en 2009.

Le Slovène Roglic, un ancien sauteur en skis, vise sa première victoire dans une grande course. Il mène à Valverde par deux minutes et 25 secondes.

À une semaine de la fin de la course, Roglic semble en contrôle. Il s'est emparé du maillot rouge du meneur avec une performance dominante lors du contre-la-montre de la 10e étape. Seul Valverde à 39 ans, 10 ans de plus que lui, a réussi à égaler sa puissance et sa régularité dans les montagnes.

Tadej Pogacar a perdu du temps et est troisième du général à 3:42. Miguel Angel López a glissé à 3:59 et Nairo Quintana à 5:09 du meneur.

Kuss, qui a remporté le Tour de l'Utah l'an dernier, a terminé 39 secondes devant Ruben Guerreiro.

« Je pense que c'est ce qui rend la Vuelta si spéciale, la passion des amateurs, a déclaré Kuss. J'ai de bons jours où vous ressentez leur enthousiasme, mais les mauvais jours, quand vous avez 30 minutes de retard sur le vainqueur, ils sont là pour vous encourager et vous donner un coup de pouce. »

L'étape de lundi est une autre étape difficile en montagne, conduisant les coureurs sur plus de 144 km de Pravia à une arrivée au sommet, à Alto de la Cubilla.

La course de trois semaines va se terminer dimanche prochain, à Madrid.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Cyclisme sur route

Sports