•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Paranatation : Nicolas-Guy Turbide vice-champion du monde au 100 m dos

Radio-Canada

Le Canadien Nicolas Guy Turbide a pris le 2e rang de la finale du 100 m dos S13, mardi, aux Championnats du monde de paranatation à Londres.

L’athlète de 22 ans de Québec a touché le mur en 59 s 70/100. Le Bélarusse Ihar Boki (58,63) l’a emporté, tandis que l’Ukrainien Oleksii Virchenko (1:02,29) a fini 3e.

Je suis venu ici avec un seul objectif en tête : celui de monter sur mon premier podium aux Championnats du monde et c’est mission accomplie.

Nicolas-Guy Turbide

Le Québécois a connu un bon départ en grande finale et a été en mesure de conserver le deuxième échelon tout au long de la course.

« J’étais confiant en arrivant en finale et j’ai donné tout ce que j’avais. Même si j’espérais être plus près de mon meilleur temps personnel, je ne peux pas m’en vouloir avec un tel résultat ! Je suis aussi très honoré de gagner la première médaille masculine du Canada à ces Championnats du monde », a déclaré Turbide, après qu’Aurélie Rivard ait décroché l’or au 50 m libre S10, lundi.

Turbide reprendra l’action plus tard cette semaine au 200 m quatre nages, au 100 m papillon et au 50 m libre. Maintenant qu’il a atteint son principal objectif, il compte vivre pleinement ses mondiaux.

« Le reste, c’est du bonbon. Je veux m’amuser et profiter de l’expérience de nager dans une piscine olympique à Londres dans une grande compétition. On n’a pas la chance de vivre ça tous les jours! »

Plus tôt dans la journée, le Canadien Alexander Elliott a pris la 4e place de la finale du 200 m quatre nages SM10 avec une marque personnelle de 2:12,90. L’Ukrainien Maksym Krypak a été le plus rapide en 2:06,13.

Après avoir pris le 8e rang de la finale du 50 m S10 lundi, le Québécois a raté le podium par 0,83 s.

« Ce sont les 50 derniers mètres qui ont fait la différence et j’ai manqué d’énergie à la fin de la course. J’ai perdu par peu, mais c’est un très bon temps pour moi », a souligné Elliot, qui avait enregistré un chrono de 2:14,82 s à la première vague des préliminaires.

Pour ne rien manquer, consultez notre horaire de diffusions.

Natation

Sports