•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Encore une vilaine chute pour Hugo Barrette

Hugo Barrette

Hugo Barrette

Photo : Getty Images / Kevin Lee

Radio-Canada

Le cycliste québécois Hugo Barrette a été victime d’une autre violente chute, jeudi, aux Championnats panaméricains de Cochabamba, en Bolivie.

Barrette participait aux demi-finales du keirin lorsqu’il est sorti de piste. Des examens réalisés en Bolivie ont conclu que le Madelinot n’avait pas subi de blessure sérieuse à la tête, et il a reçu le feu vert pour prendre l’avion avec le reste de l'équipe lorsqu'elle rentrera au pays en début de semaine prochaine.

« Son casque s'est brisé et ils suspectaient une commotion, et possiblement une fracture. Mais finalement, les radiographies ne démontraient pas de fracture, mais potentiellement une déchirure des tendons d'une épaule. Alors que la commotion était probablement légère », a expliqué la mère d'Hugo Barrette, Dominique Gauthier, à Radio-Canada Sports, vendredi.

Barrette subira des examens plus approfondis à son retour pour établir la nature exacte de ses blessures. L’épaule ou la clavicule pourraient avoir été touchées, et l’athlète de 28 ans a été victime de multiples éraflures et ecchymoses. Il devrait porter une attelle à l'épaule pour une durée d'au moins quatre semaines.

« Je suis certaine qu'il est très déçu parce que les Championnats panaméricains étaient très importants pour lui. Ça fait partie du jeu, c'est un sport qui est difficile et dangereux. C'est sa passion. C'est certain qu'il y a toujours des appréhensions chaque fois qu'il embarque sur la piste, mais il le fait par passion », a-t-elle ajouté.

Ce n’est pas la première mésaventure de Barrette en piste. Aux derniers Championnats du monde, en Pologne, Barrette a été chanceux de s’en tirer avec une simple blessure au mollet après une collision à haute vitesse en piste. Cet accident est survenu un peu plus de trois ans après une chute spectaculaire à Cali, en Colombie, qui avait failli lui coûter la vie.

L'autre Canadien en lice dans l'épreuve de keirin, Joël Archambault, a pris le 4e rang de la grande finale.

Avec les informations d'Olivier Paradis-Lemieux

Cyclisme sur piste

Sports