•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Andre De Grasse 3e du 200 m des finales de la Diamond League

Andre De Grasse (à gauche) devancé de justesse par Aaron Brown en finale du 100 m aux Championnats canadiens.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Andre De Grasse a pris le 3e rang du 200 m avec sa meilleure performance de la saison sur cette distance, soit 19,87 s, vendredi, aux finales de la Diamond League, à Bruxelles. C’est Noah Lyles qui l’a emporté en 19,74, devant le Turc Ramil Guliev (19,86).

Lyles est ainsi devenu le premier homme à détenir simultanément les titres du 100 et du 200 m de la Diamond League. L’Ontarien Aaron Brown (20,00) s’est contenté de la 4e place.

Alysha Newman a quant à elle donné un autre podium au Canada avec sa 3e place au saut à la perche. Newman a franchi la barre à 4,77 m, à 5 cm de son sommet personnel. La Grecque Katerina Stefanidi (4,83) s’est parée d’un diamant pour la 4e fois de sa carrière.

Anzhelika Sidorova (4,83) de la Russie a pris la 2e place.

La Britannique Dina Asher-Smith a triomphé au 100 m féminin grâce à un chrono de 10,88 s, son meilleur de l’année. Elle a laissé la Jamaïcaine Shelly-Ann Fraser Pryce (10,95) dans son sillage. L’Ivoirienne Marie-Josée Ta Lou (11,09) a obtenu la 3e position.

La Canadienne Crystal Emmanuel (11,38) s’est classée 7e.

Au 110 m haies, c’est l’Espagnol Orlando Ortega qui s’est signalé en 13,22 s. Le Jamaïcain Ronald Levy (13,31) et le Russe Sergey Shubenkov (13,33) ont respectivement terminé aux 2e et 3e échelons.

Danielle Williams, de la Jamaïque, a régné sur le 100 m haies en 12,46 s. Les Américaines Kendra Harrison (12,73) et Nia Ali (12,74) ont suivi dans l’ordre.

L’Américain Michael Norman s’est adjugé la victoire au 400 m en 44,26 s, pour détrôner son compatriote Fred Kerley (44,46), champion en 2018. Akeem Bloomfield (44,67), de l’Afrique du Sud, a fini 3e.

Deux frères sur le podium du 1500 m

Timothy Cheruiyot du Kenya est sorti victorieux du 1500 m en 3:30,22, tandis que les frères Norvégiens Ingebrigtsen, Jakob (3:31,62) et Filip (3:33,33) ont décroché les 2e et 3e positions.

Après son succès au 1500 m la semaine dernière à Zurich, Sifan Hassan est allé chercher les honneurs du 5000 m. La Néerlandaise (14:26,26 ) a signé sa victoire par plus de trois secondes. L'Éthiopienne Litsenbet Gidey (14:29,54) s'est emparé de la 2e place devant l'Allemande Konstaze Klosterhalfen (14:29,89).

Septième, la Canadienne Gabriela Debues-Stafford s'est à nouveau distinguée en améliorant un record canadien pour la 7e fois de la saison grâce à son chrono de 14:44,12.

Le 3000 m steeplechase a été l’affaire de l’Éthiopien Getnet Wale en 8:06,92, 14 centièmes de secondes à peine devant le Marocain Soufiane El Bakkali (8:07,08), qui a fini au 2e rang pour la troisième année d’affilée. Lamecha Girma (8:07,66), un autre coureur de l’Éthiopie, a enlevé la 3e position.

Ajee Wilson est devenue la première Américaine à décrocher un titre de la Diamond League au 800 m. Wilson (2:00,24) a croisé la ligne d’arrivée devant Raevyn Rogers (2:00,67), également des États-Unis. L’Ougandaise Winnie Nanyongo (2:00,69) a grimpé sur la troisième marche du podium.

La Russe Mariya Lasistskene (1,99 m) a vaincu l’Ukrainienne Yuliya Levchenko (1,97) de justesse au saut en hauteur. La Belge Nafissatou Thiam (1,95) a fait plaisir à la foule de Bruxelles en obtenant la 3e place.

L’Allemande Malaika Mihambo a survolé la compétition au saut en longueur. Personne n’a pu s’approcher de son effort de 7,03 m. L’Américaine Britney Reese (6,85) et la Britannique Katarina Johnson-Thompson (6,73) ont suivi dans l’ordre.

Au triple saut, l’Américain Christian Taylor s’est procuré un 8e titre avec un impressionnant 17,85 m. Il a supplanté ses compatriotes Will Claye (17,22) et Omar Craddock (17,17).

Au lancer du poids, Tomas Walsh a conservé son titre acquis l’année dernière grâce à une projection de 22,30 m. Le Néo-Zélandais, champion mondial en 2017, a devancé le Brésilien Darlan Romani (22,15) et l’Américain Ryan Crouser (22,08), médaillé d’or olympique à Rio en 2016.

La Cubaine Yaime Perez a également défendu sa couronne acquise l’an dernier s’est imposée au lancer du disque avec un jet de 68,27 m. Elle a battu la championne olympique et du monde en titre, la Croate Sandra Perkovic (66,00). C’est l’Allemande Kristin Pudenz (63,73) qui a pris la 3e place.

Chez les hommes, le Suédois Daniel Stahl a dominé au lancer du disque en atteignant la distance de 68,68 m dès son premier essai. L’Autrichien Lukas Weisshaidinger (66,03) a terminé 2e devant le Jamaïcain Fredrick Dacres (65,27).

Pour ne rien manquer de nos webdiffusions, consultez notre calendrier.

Athlétisme

Sports