•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tour d'Espagne : la 12e étape à Gilbert, Roglic toujours en rouge

Un cycliste lève les mains pour célébrer son triomphe.

Philippe Gilbert à l'arrivée de l'étape

Photo : Associated Press / Alvaro Barrientos

Agence France-Presse

Dominateur comme dans une classique printanière, le Belge Philippe Gilbert (Deceuninck-Quick Step) a remporté la 12e étape du Tour d'Espagne, jeudi à Bilbao, où le Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma) a conservé avec maîtrise son maillot rouge de leader.

Figurant dans un groupe d'une quinzaine d'échappées, Gilbert, 37 ans, s'est détaché en force dans l'ultime ascension du jour, le rude Alto de Arraiz (3e catégorie), avant de s'offrir dans les rues de Bilbao, au Pays basque, la sixième victoire d'étape de sa riche carrière à la Vuelta.

L'ancien champion du monde, vainqueur cette saison de Paris-Roubaix, mais privé de Tour de France par son équipe, a pris une belle revanche en devançant à l'arrivée les Espagnols Alex Aranburu (Caja Rural) et Fernando Barcelo (Euskadi-Murias), 3e.

Pas de changement au classement général, où les favoris se sont neutralisés dans un final accidenté, Roglic contrôlant notamment une tentative de Miguel Angel Lopez en tête de peloton.

La grande explication pourrait néanmoins avoir lieu vendredi pour la 13e étape (166,4 km). Les coureurs risquent de souffrir avec sept ascensions à escalader au départ de Bilbao, jusqu'à l'effrayante montée finale vers Los Machucos (hors catégorie) et ses passages à 25 %.

Cyclisme sur route

Sports