•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Après un billet pour Tokyo, Janssens et Filmer gagnent le bronze aux mondiaux

Elles rament.

Caileigh Filmer et Hillary Janssens

Photo : Associated Press / Darko Vojinovic

La Presse canadienne

Les Canadiennes Hillary Janssens et Caileigh Filmer ont remporté le bronze en deux de pointe sans barreur aux Championnats du monde d'aviron, samedi, en Autriche.

Jeudi, en atteignant la finale, elles avaient qualifié un bateau pour les prochains Jeux olympiques.

Janssens, de Cloverdale, en Colombie-Britannique, et Filmer, de Victoria, ont terminé l'épreuve en 7 min 26 s 52/100.

Les Néo-Zélandaises Grace Prendergast et Kerri Gowler ont triomphé en 7:21,35, tandis que les Australiennes Annabelle McIntyre et Jessica Morrison ont obtenu l'argent avec un chrono de 7:23,62.

« Nous savions que nous avions de bonnes chances, mais nous n'avions pas encore rivalisé avec les Australiennes, les Néo-Zélandaises et les Américaines, a raconté Janssens. Caileigh a fait un très bon travail pour dicter notre course en gardant son calme. Nous avons tout donné et nous sommes très fières de notre exploit. »

Janssens et Filmer participeront aussi à la finale du huit féminin, dimanche.

Du côté masculin, les Canadiens Conlin McCabe et Kai Langerfeld ont terminé en 2e place lors de la finale B et ont aussi qualifié un bateau pour Tokyo.

« Nous avions trois courses où tout était en jeu, où notre place aux Olympiques était en jeu, a dit Langerfeld. C'est très satisfaisant d'avoir atteint notre objectif. Nous avons un programme de classe mondiale et nous savons que nous sommes l'une des meilleures équipes au monde. Nous l'avons démontré à plusieurs reprises au cours de la semaine. »

Le Canada a aussi obtenu une place olympique dans l'épreuve du quatre féminin quand Madison Mailey, Sydney Payne, Jennifer Martins et Stephanie Grauer ont terminé en 2e position de la finale B.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !