•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La montagne fait mal aux Canadiens au Tour de l'Avenir

Il lève la main droite à l'arrivée.

Alexander Evans remporte dans la douleur la 8e étape du Tour de l'Avenir.

Photo : Tour de l’Avenir / E. Haumesser

Radio-Canada

L'Australien Alexander Evans a enlevé, vendredi, les honneurs de la huitième étape du Tour de l'Avenir, tandis que le Norvégien Tobias Foss s'est emparé du maillot jaune de meneur.

Sur un parcours inédit de 23 km, uniquement constitué de l'ascension vers le sommet du Col de la Loze (Savoie) avec une pente moyenne de 10 % et même des passages à 19 %, Evans a devancé le Luxembourgeois Michel Ries par 12 secondes et le Français Clément Champoussin par 24 secondes.

Ce trio faisait partie d'un groupe d'échappés de huit coureurs qui s'était extirpé d'un peloton rapidement effiloché au fil de la course. Champoussin a tenté de sortir à trois kilomètres de l'arrivée, avant d'être repris par Evans peu avant la flamme rouge.

Nouveau meneur, Foss est arrivé, quant à lui, 5e avec un retard de 42 secondes.

Le Belge Mauri Vansevenant, qui avait endossé le maillot jaune jeudi, s'est fait lâcher au milieu du parcours pour ne terminer qu'au 23e rang, à 4 min 7 s du vainqueur.

Les Canadiens ont souffert en cette journée tout en montagne. Adam Roberge a signé la meilleure performance avec une 49e place (à 8:42). Laurent Gervais a suivi au 52e échelon (à  9:08), Nickolas Zukowsky au 78e (à 11:39), Charles-Étienne Chrétien au 79e (à 11:42) et Ben Katerberg au 88e (à 11:55).

Au classement général, Foss, déjà meneur au soir de la 3e étape, devance l'Américain Matteo Jorgenson de 23 secondes et l'Italien Giovanni Aleotti, porteur du maillot jaune au terme de la 6e étape, de 41 secondes.

Côté canadien, Zukowsky pointe au 58e échelon (à 51:47) devant Gervais 60e  (à 52:16), Roberge 69e (à 56:31), Katerberg 79e (à 1:03:07) et Chrétien 81e (à 1:04:00)

Samedi, les coureurs affronteront trois cols de deuxième catégorie sur les 68 km qui séparent Villaroger et Tignes, avant un final très relevé entre Saint-Colomban-des-Villards et Le Corbier, dimanche.

Avec les informations de AFP

Cyclisme

Sports