•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déclaré positif à la cocaïne, Evgeny Kuznetsov exclu 4 ans du hockey international

Un joueur sur la glace, le visage crispé.

Evgeny Kuznetsov, le 26 mai, dans le match pour le bronze au Championnat du monde

Photo : Getty Images / Martin Rose

Radio-Canada

Parce qu'un test antidopage a révélé la présence de cocaïne dans son organisme, le joueur de centre des Capitals de Washington Evgeny Kuznetsov est suspendu pour quatre ans de tout match international par la Fédération internationale de hockey (IIHF).

Durant cette période, Kuznetsov ne pourra pas défendre les couleurs de la Russie et ratera les Jeux olympiques de Pékin en 2022.

Rien ne l’empêchera de jouer avec son équipe professionnelle de la Ligue nationale (LNH).

L’IIHF a indiqué que Kuznetsov avait échoué à un test le 26 mai dernier, jour où les Russes ont remporté la médaille de bronze au Championnat du monde face à la République tchèque. Le joueur n'a pas demandé l'analyse de son échantillon B, précise l'IIHF.

Sa suspension a commencé le 12 juin dernier et prendra fin le 12 juin 2023.

« Représenter mon pays me tient à cœur, j’en tire une fierté. Ne plus pouvoir porter ce chandail pendant quatre ans, ça fait mal, a écrit Kuznetsov dans un communiqué des Capitals. J’ai déçu beaucoup de gens qui sont importants pour moi, dont ma famille, mes amis et mes coéquipiers. »

La cocaïne, pas une drogue de performance pour la LNH

Informée de la décision de l'IIHF de suspendre Kuznetsov, la Ligue nationale a publié un communiqué dans lequel le commissaire adjoint Bill Daly explique la position du circuit.

« Contrairement à l'IIHF, la cocaïne n'est pas considérée comme une drogue de performance et ne figure donc pas dans la liste des substances interdites comme le stipule le programme conjoint de la LNH et de l'Association des joueurs (AJLNH). La cocaïne est plutôt une forme d'abus de substance pour laquelle une évaluation et un traitement obligatoire peuvent être imposés. »

Daly ajoute que Kuznetsov a déjà demandé de l'aide par l'entremise du programme d'éducation et d'accompagnement offert par la ligue, enchâssé dans la convention collective signée par la LNH et l'AJLNH. Du coup, le joueur accepte d'être testé sur une base régulière afin d'assurer un suivi.

Il a aussi accepté un entretien avec le commissaire Gary Bettman afin de discuter de la situation et de réviser son comportement avant l'ouverture des camps, ajoute le communiqué de la LNH.

La ligue conclut en indiquant qu'elle ne ferait aucun commentaire concernant les cas ou les mesures qui pourraient être prises ou non tant que le commissaire n'aura pas rencontré Kuznetsov.

Dans un communiqué, la Fédération de hockey de Russie (RIHF) prend acte de la faute commise et de la peine imposée par l'IIHF tout en réaffirmant sa position contre l'usage de drogues.

« La Fédération russe s'est toujours opposée et continuera de s'opposer à l'usage de substances interdites dans le sport. En se joignant à nos équipes nationales, nos athlètes sont soumis à des contrôles constants de la part de spécialistes, rendant impossible le recours aux substances interdites au sein de nos équipes », peut-on lire.

La Fédération russe promet de surveiller de près les prochains développements et de prendre toutes les mesures nécessaires pour s'aligner sur les règles de l'Agence mondiale antidopage (AMA) et de l'IIHF.

« Nous sommes déçus de ce qui s’est passé et prenons la chose très sérieusement », ont réagi les Capitals par communiqué, en saluant les démarches entreprises par le joueur dans le programme d’éducation et d’accompagnement de la LNH. « Nous nous assurerons de lui fournir le soutien nécessaire. »

Des images mal venues

Evgeny Kuznetsov a fait face à des allégations d'abus de substance durant le récent Championnat du monde en Slovaquie.

Des images vidéo publiées sur les médias sociaux le montraient en train de parler à quelqu'un, et l'on apercevait quelques lignes de cocaïne et des billets de banque américains sur une table.

Le joueur, que l'on ne voyait pas toucher à la drogue, avait indiqué que la vidéo avait été tournée à Las Vegas, en 2018, à la suite de la conquête de la Coupe Stanley par les Capitals.

La LNH avait rapidement mis fin à son enquête en disant qu'elle n'avait aucune raison de douter des explications fournies par Kuznetsov.

La saison dernière, le joueur de 27 ans a amassé 21 buts et 51 passes en 76 rencontres avec les Caps. Kuznetsov entamera une septième saison dans la LNH, où il a accumulé 101 buts et 236 mentions d'aides en 416 rencontres.

Son palmarès comprend également 24 buts et 33 aides en 70 matchs de séries éliminatoires.

Avec les informations de Associated Press

Football

Sports