•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le sprinteur américain Christian Coleman fait face à une suspension

Il est en action sur la piste.

Christian Coleman

Photo : Reuters / Lucy Nicholson

Radio-Canada

L’homme le plus rapide de la planète au cours des trois dernières années, Christian Coleman, doit défendre et expliquer la raison pour laquelle il a apparemment raté une série de rendez-vous pour des tests antidopage.

Selon le quotidien britannique The Mail, l’Américain de 23 ans qui bénéficie d’un riche contrat de commandite de l’équipementier Nike depuis 2017, conteste l’une de ses trois absences présumées au cours des 12 derniers mois.

Si Coleman ne parvient pas à expliquer son manquement, il serait soumis à une longue suspension qui l’exclurait non seulement des Championnats du monde, le mois prochain au Qatar, mais également des Jeux olympiques de Tokyo en 2020.

Les règles de l’Agence américaine antidopage (USADA) sont très claires à cet effet. Toute accumulation de trois tests ou de trois prélèvements manqués au cours d’une période de 12 mois peut résulter en une suspension pouvant aller jusqu’à 2 ans.

Des discussions entourant cette affaire ont cours entre l’Agence mondiale antidopage (AMA), l’USADA et la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF), avec les avocats du clan Coleman.

Ces derniers contestent les allées et venues présumées de leur client pour l’un de ces rendez-vous manqués.

Leur contestation est basée sur la notion que si tous les tests se font sous l’égide de l’AMA, au moins deux organes distincts seraient en cause à la date visée.

Battu en finale des mondiaux, à Londres, il y a deux ans, par son compatriote Justin Gatlin, lui-même coupable de dopage par le passé, Coleman fait figure de favori pour décrocher l’or au Qatar et à Tokyo.

Il a déjà établi le record mondial sur 60 m en salle et détient, depuis l’an dernier, le septième temps de l’histoire sur 100 m qu’il a couru en 9,79 s.

Athlétisme

Sports