•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Omnium canadien féminin : Michelle Liu dans les traces de Brooke Henderson

La Vancouvéroise Michelle Liu deviendra, à 12 ans, la plus jeune golfeuse à participer à l'Omnium de golf féminin du Canada.

Photo : The Canadian Press / Rob Wallator

Radio-Canada

À 21 ans, Brooke Henderson accumule les records. Mais jeudi, au premier jour de l’Omnium canadien, la meilleure golfeuse du pays verra l’une de ses marques être abaissée.

Il s’agit du record de la plus jeune golfeuse à participer au tournoi. Henderson avait 14 ans en 2012 à Coquitlam, en Colombie-Britannique, quand elle a frappé ses premiers coups avec les professionnelles.

Michelle Liu, elle, aura deux ans de moins à son départ au club Aurora, au nord de Toronto, jeudi.

« Ça représente une bonne expérience pour moi, a confié la jeune athlète de Vancouver à Radio-Canada Sports. Je pense que c’est une belle expérience. »

Liu a gagné sa place en étant la meilleure Canadienne au Championnat canadien amateur le mois dernier avec une 12e place.

Avant ses récents succès, elle n’avait pas encore songé à un avenir professionnel. Maintenant, c’est différent. Et son nouveau statut semble déjà lui plaire.

Même les chasseurs d’autographes la poursuivent sur les allées comme cela a été le cas mardi à l’entraînement entre les 15e et 16e trous.

C’est nouveau, c’est vrai. J’aime surtout quand des parents me disent que je suis une inspiration pour leurs enfants. Ça me touche beaucoup que les gens disent que j’en inspire d’autres. Ça me rend fière.

Michelle Liu
Elle tient la pose après un coup de départ.

Brooke Henderson

Photo : Getty Images / Gregory Shamus

Une première rencontre

Michelle Liu admet avoir ressenti une certaine nervosité en apercevant Brooke Henderson qui peaufinait ses coups de départ au champ de pratique.

« Oui, je l’ai vue hier. J’ai même pu prendre une photo avec elle », raconte Liu.

Henderson a de bons mots à son endroit. « Elle semble bien gentille. C'est plutôt cool qu'elle ait pu obtenir une invitation », note celle qui se souvient de sa première participation à la classique canadienne.

Les deux rondes qu'elle a disputées au club Vancouver en 2012 ont changé sa vie.

« De me déplacer dans le chalet avec les meilleures joueuses du monde alors que vous avez 14 ans et ne voulez que leur demander des autographes a été le plus difficile », rappelle-t-elle.

En suivant sa grande soeur

Il peut être étonnant d’apprendre que les parents de Michelle Liu ne jouent même pas au golf.

C’est plutôt à sa sœur aînée qu’elle doit sa passion pour les allées, les verts et la petite balle blanche.

« J’ai une grande sœur qui pratique aussi le golf. Elle joue au niveau universitaire. Quand j’étais plus jeune, elle s’intéressait déjà beaucoup au golf. Ma mère nous a donc inscrit toutes les deux à un camp d’été consacré au golf. C’est comme ça que j’ai commencé », explique-t-elle.

Je n'ai pas les pieds très agiles et je ne suis pas très grande. Donc, je n’ai jamais été très bonne au soccer ou au basketball. Mais le golf est un sport plus lent qui exige à la fois des qualités physiques et mentales. Vous devez être capable de garder votre calme, surtout dans un tournoi professionnel.

Michelle Liu

Elle dit qu’elle aime bien aussi avoir le temps d’échanger avec les autres joueuses, même en plein cœur d’une compétition.

Ses attentes sont modestes en vue de son premier Omnium canadien.

Je ne m’attends pas à grand-chose. Il y a tellement de bonnes joueuses ici. J’espère bien sûr parvenir à disputer les deux rondes du week-end. J’espère juste de bien jouer.

Michelle Liu

Michelle Liu est l'une des 15 golfeuses canadiennes amateurs dans le tableau de 156 athlètes. Il y aura aussi les Québécoises Maude-Aimée Leblanc, Anne-Catherine Tanguay, Valérie Tanguay, Céleste Dao et Brigitte Thibault.

Quant à Henderson, elle est plutôt à l'aise lorsqu'elle défend son titre. Elle a gagné son premier tournoi à la Classique Cambia Portland, en 2015, et elle y a triomphé à nouveau l'année suivante. Elle vient également de remporter pour une deuxième année de suite le Championnat LOTTE.

Henderson, qui a enlevé les honneurs au club Wascana de Regina en 2018, sera la principale attraction du week-end.

(Avec les informations de Jean-François Poirier)

Avec les informations de Presse canadienne

Golf

Sports