•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Je voulais voir des joueurs qui relèvent la tête  » - Rémi Garde

Il semble envoyer des directives sur le terrain avec le pouce levé.

Rémi Garde

Photo : The Associated Press / Ted S. Warren

Michael Roy

Plutôt que de ruminer la fin de match catastrophique contre le FC Dallas, joueurs et entraîneurs de l'Impact affichaient un optimisme encourageant, mardi, à l'entraînement.

Le verdict nul de samedi dernier au stade Saputo, dans un match où l'Impact a gaspillé une avance de 3-0, entraîne son lot de questions et de problèmes à résoudre. L'équipe vient d'accorder 12 buts à ses 3 derniers matchs en MLS.

Bacary Sagna a tenté d'expliquer cette fragilité en défense.

« Le manque d'agressivité. On a peut-être un excès de confiance quand on mène et qu'on a le contrôle du match. Je pense qu'on arrête inconsciemment de jouer simple et de respecter le jeu. Dans la maturité aussi, dans la manière dont on gère nos matchs », a dit le défenseur français après une séance un peu plus longue qu'à l'habitude.

L'entraîneur Rémi Garde a également rappelé les blessures à plusieurs joueurs importants.

« Par moments, c'est vrai qu'en l'absence de Sam [Samuel Piette] et de Nacho [Ignacio Piatti], cette équipe manque un peu de leaders », a-t-il lancé.

D'autre part, il a aimé l'attitude de ses joueurs sur le terrain mardi matin.

Je voulais les voir positifs, je voulais les voir avec de l'envie et de l'enthousiasme et c'est ce que j'ai trouvé. C'était une très bonne reprise après ce qui nous est arrivé.

Rémi Garde, entraîneur-chef de l'Impact de Montréal

« Bien sûr qu'il y a une grosse déception par rapport au match de samedi. Mais pour ma part, il y a aussi de l'optimisme pour cette fin de saison parce que ce que les gars ont fait pendant une heure, si on arrive à le faire plus longtemps, on aura de grandes satisfactions encore », a-t-il ajouté.

Le club et Camacho mis à l'amende

La MLS a sanctionné le Bleu-blanc-noir et son défenseur Rudy Camacho pour une dispute après la rencontre contre Dallas.

Le club a violé la politique de la ligue contre les confrontations de masse pour une deuxième fois cette saison. Des joueurs des deux équipes se sont saisi les maillots et échangé quelques mots après le duel.

Camacho a été sanctionné pour avoir mis la main au visage d'un joueur du FC Dallas.

L'équipe texane a aussi été punie pour la même raison. Les attaquants Dominique Badjo et Zdenek Ondrasek ont dû payer d'un montant qui n'a pas été dévoilé pour leur rôle lors de l'incident.

Un grand rendez-vous à Toronto

Malgré une seule victoire à ses huit derniers matchs en MLS, l'Impact demeure au plus fort de la course pour une place en éliminatoires. Avec sept rencontres à jouer, le onze montréalais est toujours 7e dans l'Est, à égalité avec Toronto et Orlando City. Le Toronto FC est justement son prochain adversaire, samedi, dans la Ville Reine.

« Affronter Toronto est toujours exceptionnel. On a alors la chance de vivre une dynamique unique et des émotions différentes », a lancé Daniel Lovitz. Ce dernier souhaite que son équipe passe un message à son adversaire en prévision de la finale du Championnat canadien qui aura lieu le mois prochain.

Nous devrons dicter le jeu et faire comprendre aux joueurs de Toronto qu'ils devront se battre comme des chiens contre nous d'ici la fin de la saison.

Daniel Lovitz, défenseur de l'Impact de Montréal

Le TFC a remporté 2-0 le dernier match entre les deux équipes, le 13 juillet, au stade Saputo.

« Toronto était venu nous prendre les trois points ici et ç'a été difficile à digérer. Ce sera un match très important pour nous », a conclu l'entraîneur.

Après cet arrêt à Toronto, l'Impact disputera ses quatre prochaines rencontres à la maison.

Des nouvelles des blessés :

  • Orji Okwonkwo (ischiojambier) était absent de l'entraînement mardi. Rémi Garde précise que c'était dû à une fragilité à son muscle et non à la célébration de son but contre Dallas. Ce ne serait pas sérieux selon l'entraîneur.
  • Samuel Piette (muscles abdominaux) a effectué de nombreux allers-retours à la course pendant les exercices de groupe. Rémi Garde estime qu'il va de mieux en mieux, mais qu'il n'est pas prêt pour un retour.
  • Ignacio Piatti (adducteurs) a effectué quelques tours de terrain à la course, à moyenne intensité. Il serait étonnant de le voir contre Toronto samedi.
  • Victor Cabrera (fracture du coude) sera réévalué la semaine prochaine.

Soccer

Sports