•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nouvelles équipes pour Philippe Gilbert et Tom Dumoulin

Il lève les bras en signe de victoire.

Philippe Gilbert lors de sa victoire à Paris-Roubaix en avril dernier.

Photo : Getty Images / DAVID STOCKMAN

AFP

Deux ténors du cyclisme masculin ont annoncé lundi qu’ils porteraient les couleurs de nouvelles équipes. Philippe Gilbert quitte Deceuninck-Quick-Step pour Lotto-Soudal, tandis que Tom Dumoulin passe de Sunweb à Jumbo-Visma.

Champion du monde sur route en 2012, Gilbert a signé pour trois ans avec la formation belge Lotto-Soudal. Depuis 2017, il portait les couleurs d’une autre équipe belge, avec laquelle il était en fin de contrat et dont la direction avait choisi de l'écarter du dernier Tour de France.

« Quand j'ai appris que je ne pouvais prolonger avec mon équipe actuelle que pour une seule saison, c'était clair pour moi que je voulais changer. Le projet le plus clair était celui de Lotto-Soudal », a indiqué Gilbert.

« Mais que ce soit à la Vuelta, aux Championnats du monde ou au Tour de Lombardie, je souhaite refermer le chapitre Deceuninck-Quick Step de la meilleure des manières, si possible avec une victoire », a ajouté le Belge, déçu par sa non-sélection au Tour de France.

En 2020, le coureur de 37 ans fera donc son retour dans la formation où il avait explosé en 2010 et 2011. Lors de la seule année 2011 disputée pour Omega Pharma-Lotto, ancien nom de Lotto-Soudal, Gilbert avait remporté Liège-Bastogne-Liège, l'Amstel Gold Race, la Flèche wallonne, le Tour de Lombardie, la première étape du Tour de France ou encore la Classique de Saint-Sébastien.

Au cours de sa carrière professionnelle, également marquée par des passages à la Française des Jeux (2005-2008) et BMC (2012-2016), Gilbert a remporté tous les Monuments (Tour des Flandres, Paris-Roubaix, Liège-Bastogne-Liège, Tour de Lombardie) à l'exception de Milan-Sanremo.

Dumoulin rentre à la maison

De son côté, Tom Dumoulin retrouve une formation bâtie pour les grands tours et qui compte déjà sur Primoz Roglic, 4e du Tour de France 2018, et Steven Kruijswijk, 3e de l'édition 2019.

Vainqueur du Tour d’Italie en 2017 et 2e de la Grande Boucle l’an dernier, Dumoulin effectue une sorte de retour aux sources avec l’équipe néerlandaise avec laquelle il s’est également engagé pour trois ans.

Il est en action pendant la deuxième étape du Critérium du Dauphiné.

Tom Dumoulin

Photo : AFP / ANNE-CHRISTINE POUJOULAT

« Je cherchais un nouveau défi sportif et Jumbo-Visma est la bonne équipe pour cela, dit l'ex-champion du monde du contre-la-montre (2017) qui a passé les huit dernières saisons avec Sunweb.

« J'ai commencé ma carrière de cycliste au sein de l'équipe Rabobank Continental, ancêtre de l'actuelle Team Jumbo-Visma. Alors, ça ressemble un peu au retour à la maison. »

Forfait cette année sur le Tour de France en raison d'une blessure à un genou, qui l'avait déjà contraint à l'abandon en plein Giro, Dumoulin rejoint une équipe autrement plus armée que Sunweb pour enfin s'imposer à Paris après sa deuxième place en 2018.

Le recrutement du Néerlandais de 28 ans ouvre de nouvelles portes à Jumbo selon son patron Richard Plugge.

« Nous pouvons maintenant former l'équipe la plus solide possible pour concurrencer une formation comme Ineos. Nous sommes de plus en plus proches de réaliser nos rêves et nos ambitions », conclut le gérant des hommes en jaune et noir.

Cyclisme

Sports