•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Même sans Stanback, les Alouettes sont en confiance avant d’affronter les Stampeders

Le porteur de ballon des Alouettes a réussi la meilleure performance depuis Mike Pringle en 1998.

William (no 33)Stanback

Photo : The Canadian Press / Graham Hughes

Radio-Canada

Les Alouettes de Montréal (3-4) devront affronter les Stampeders (5-3) à Calgary, samedi, sans leur meilleur demi offensif.

Le porteur de ballon William Stanback était absent de l’entraînement jeudi. C’est Jeremiah Johnson qui sera titulaire à sa place.

En six matchs, Stanback a amassé 592 verges de gains en 87 courses et réussi 4 touchés.

« J’espère que ça ne durera pas, a dit l'entraîneur-chef Khari Jones après les exercices du jour. On va voir, il faut s’adapter au quotidien. Aujourd’hui, il ne pouvait pas s’entraîner, mais espérons qu’il puisse jouer bientôt. »

C'est davantage l'absence du centre-arrière Spencer Moore qui pourrait compliquer le travail des Alouettes. Rien, cependant, pour inquiéter les troupes, a assuré l'entraîneur des porteurs de ballons André Bolduc. « [En l'absence de Moore], la charge de travail pour Christophe Normand va augmenter un peu. Il aura moins de travail avec les unités spéciales. »

« Calgary a un bon front défensif, comme dans le passé. Ils ont quelques blessures aussi, donc ça peut être à notre avantage. Mais on s’attend à une couverture de zone avec de bons athlètes qui ne manquent pas beaucoup de plaqués. Chaque verge va être durement gagnée, et il faudra être patient. Il n'y aura pas beaucoup de beaux jeux qui vont être donnés par Calgary. »

Vernon Adams fils, blessé il y a six jours dans la défaite contre les Roughriders de la Saskatchewan, devrait retrouver son poste de quart partant.

« Je m’attends à ce qu’il joue comme il a joué jusqu’ici : avec beaucoup de confiance, d’énergie, a expliqué Jones. Il a eu une bonne semaine d’entraînement. Je suis enthousiaste pour lui, je crois qu’il trouve sa zone de confort sur le terrain. Il sait ce qu’il fait. »

Le no 3 des Stampeders?

Par ailleurs, les Stampeders devront se fier à leur deuxième – et peut-être leur troisième option – comme quart. Bo Levi Mitchell n’est pas remis de sa blessure au bras.

À l’entraînement jeudi, Nick Arbuckle, son suppléant, souffrait de douleurs au coude et n’a pas participé à tous les exercices, selon le réseau TSN. C’est le troisième quart, Montell Cozart, qui a lancé la majorité des ballons.

Arbuckle a complété 143 de ses 201 passes cette saison, pour des gains de 1733 verges. Il a réussi sept passes de touché et a ajouté trois majeurs par la course contre cinq interceptions.

Cozart n’a lancé qu’une passe depuis le début de sa carrière dans la LCF.

« Arbuckle, c’est un gars encore jeune, mais il grandit rapidement, a reconnu le secondeur des Alouettes Hénoc Muamba. Il apprend, il gagne en confiance. Il sait utiliser ses jambes, plus que Bo Levi Mitchell. Mais on sait que si c’est lui, on a une bonne idée de la façon de l’affronter. Si on est disciplinés, on aura une bonne défense. »

« Arbuckle est solide, il est très posé, il a une bonne approche et il a de bonnes jambes, a ajouté Jones. Il sait mettre le ballon où il veut. Mais il est jeune, il risque de faire des erreurs. On va essayer d’en profiter, mais il a un bel avenir devant lui, c’est un quart-arrière de qualité. Le genre dont on a besoin dans la ligue. »

Football

Sports