•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Roberto Luongo, premier immortel des Panthers

Il est sur la glace avec son masque levé sur la tête.

Roberto Luongo

Photo : USA Today Sports

Radio-Canada

Les Panthers de la Floride ont annoncé lundi avoir choisi de retirer le numéro 1 qu'a porté Roberto Luongo. Le gardien de but deviendra le premier joueur dans l'histoire de l'organisation à recevoir un tel honneur.

Retraité depuis la fin du mois de juin, Luongo n'aura pas eu à patienter bien longtemps avant qu'on lui apprenne que son numéro serait hissé dans les hauteurs du BB&T Center. La cérémonie se déroulera le 7 mars 2020 lorsque le Canadien de Montréal sera en visite à Sunrise.

« Ce sera très spécial parce que je sais que tous ceux à la maison qui n'auront pu faire le voyage jusqu'en Floride regarderont la cérémonie. C'est l'équipe [le Canadien, NDLR] que je regardais en grandissant. Ce sera une belle soirée, et j'ai vraiment hâte d'y participer. »

Je n'ai jamais douté que Roberto serait le premier joueur des Panthers à voir son numéro être retiré par l'organisation. Il est une icône parmi les gardiens, et il s'est dévoué corps et âme aux Panthers et à la communauté du sud de la Floride. Roberto s'est toujours comporté avec dignité, modestie et humour. Il mérite cet honneur, et nous sommes ravis pour sa famille et pour lui.

Le directeur général Dale Tallon, par voie de communiqué

L'ex-portier de 40 ans a défendu les couleurs des Panthers durant 11 saisons, partagées entre deux séjours en Floride.

Luongo a amorcé sa carrière en 1999 avec les Islanders de New York, l'équipe qui l'a repêché au 4e rang deux ans avant son baptême du feu dans la Ligue nationale de hockey (LNH). Il a également disputé sept campagnes avec les Canucks de Vancouver (de 2006-2007 à 2013-2014).

Il a tiré sa révérence avec 1044 matchs derrière la cravate, dont 1014 comme partant. Le Montréalais a maintenu une fiche de 489 victoires, 392 défaites, 33 verdicts nuls et 91 revers en prolongation ou en fusillade.

Le lauréat du trophée William-M.-Jennings en 2011 a raccroché ses jambières avec une moyenne de buts accordés de 2,52 et un taux d'efficacité de ,919. Il a enregistré 77 blanchissages en 19 saisons dans le circuit Bettman.

Luongo a été échangé à trois occasions durant sa carrière. Il est d'abord passé des Islanders aux Panthers en 2000, s'est ensuite joint aux Canucks en 2006 et a finalement fait le chemin inverse en 2014.

Hockey

Sports