•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ellie Black sera la porte-drapeau du Canada pour la cérémonie de clôture à Lima

Elle affiche le drapeau canadien sur la côte de la Nouvelle-Écosse.

Ellie Black a remporté cinq médailles aux Jeux panaméricains de Lima.

Photo : La Presse canadienne / Darren Calabrese

Radio-Canada

La gymnaste Ellie Black portera le drapeau canadien pendant la cérémonie de clôture des Jeux panaméricains dimanche, à Lima, au Pérou.

« C'est un honneur de pouvoir marcher en tenant le drapeau canadien bien haut, a dit Black. Les performances des athlètes canadiens ont été inspirantes et captivantes à suivre à Lima et au pays. »

« Je suis très fière de ce que nous avons accompli et j'ai hâte de guider notre équipe phénoménale dans le stade. »

Black a remporté deux médailles d'or, deux d'argent et une de bronze. L'athlète de 23 ans en avait gagnées tout autant aux Jeux panaméricains de Toronto en 2015.

Avec un total de 10 médailles, elle est devenue la gymnaste canadienne la plus décorée de l'histoire de ces Jeux.

« Ellie est un modèle, une meneuse et une inspiration pour la prochaine génération de gymnastes », a dit la présidente du Comité olympique canadien, Tricia Smith.

Ellie Black et Shallon Olsen sur le podium aux Jeux panaméricains, à Lima, au Pérou.

La gymnaste canadienne Ellie Black a ajouté une autre médaille d’or à sa collection, à la table de saut.

Photo : @Equipe_Canada/Twitter

Les compétitions de gymnastique ont eu lieu tôt pendant les Jeux et Black était déjà rentrée chez elle à Halifax. Le chef de mission canadien Douglas Vandor l'a jointe au téléphone pour lui annoncer la bonne nouvelle.

« On ne sait jamais si on va avoir l'occasion d'être porte-drapeau dans notre carrière, donc je ne voulais certainement pas rater cette chance. »

« C'est excitant pour le sport canadien et la gymnastique canadienne, a-t-elle dit. Obtenir de bons résultats et marquer l'histoire de mon pays, c'est bien. Mais c'est encore plus spécial d'inspirer les autres à rêver, à tenter d'atteindre des objectifs ambitieux et de faire tomber des barrières. C'est spécial de partager ces résultats avec toute mon équipe. »

La Néo-Écossaise est devenue la première Canadienne à monter sur le podium des mondiaux de gymnastique au concours général individuel avec une 2e place, en 2017, à Montréal. Elle a gagné un sixième titre canadien à cette épreuve plus tôt cette année.

Dans les prochaines semaines, Black et ses coéquipiers poursuivront leur préparation en vue des Championnats du monde qui se tiendront du 4 au 13 octobre, à Stuttgart, en Allemagne. Ce sera l'occasion pour le Canada de se qualifier pour les Jeux olympiques à l'épreuve par équipe (féminine et masculine). Les neuf premiers pays au classement obtiendront leur billet pour Tokyo.

« On est encore plus motivés et ça nous donne une bonne énergie pour commencer les mondiaux », a affirmé la gymnaste.

Le hockeyeur sur gazon Scott Tupper a été le porte-drapeau du Canada lors de la cérémonie d'ouverture.

Dimanche matin, le Canada occupait le 3e rang du tableau des médailles avec un total de 148. Les États-Unis (281) occupaient la tête du classement devant le Brésil (164).

Les Jeux panaméricains de 2023 auront lieu à Santiago au Chili.

Avec les informations de La Presse canadienne

Jeux panaméricains

Sports