•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coupe Rogers : Raonic doit abandonner contre Auger-Aliassime, Shapovalov éliminé

Il est étendu sur le court et reçoit des traitements.

Milos Raonic

Photo : Getty Images / Minas Panagiotakis

Radio-Canada

Des trois Canadiens toujours en lice ce matin à la Coupe Rogers, il n’en reste plus qu’un. Félix Auger-Aliassime a profité de l’abandon de son compatriote Milos Raonic pour atteindre le troisième tour, tandis que Denis Shapovalov a été vaincu par l’Autrichien Dominic Thiem, mercredi soir, à Montréal.

Raonic a déclaré forfait après que les deux joueurs se furent partagé les deux premières manches par le pointage de 6-3.

Il avait reçu des traitements au bas du dos lorsqu'il était en avance 4-1 en deuxième manche. Après avoir gagné la manche, il a annoncé sa décision au Québécois et à l'arbitre.

Je me préparais à retourner jouer quand je l'ai vu devant moi. J'étais surpris. Je ne savais pas comment réagir. Quelques secondes plus tard, j'ai vraiment saisi ce qui se passait, qu'il abandonnait. Que dire? C'est la vie. C'est difficile parce que Milos est un bon ami.

Félix Auger-Aliassime

Grâce à cette victoire, Auger-Aliassime aura la chance de célébrer son 19e anniversaire de naissance avec un duel contre le Russe et sixième tête de série, Karen Khachanov, sur le court central du stade IGA jeudi.

Khachanov a défait le Suisse Stan Wawrinka 6-4, 6-7 (7/3), 6-2.

« Je me souviens quand j'étais enfant, (Roger) Federer avait reçu un gâteau sur le central parce que c'était son anniversaire, a raconté Auger-Aliassime. [Mon anniversaire] est la même date. Je me disais que ce serait spécial un jour de jouer sur le central le jour de mon anniversaire et de recevoir un gâteau. Quand vous avez 8 ans, c'est incroyable l'idée de recevoir un gâteau sur le central à la Coupe Rogers! »

Il frappe un coup droit.

Félix Auger-Aliassime

Photo : Getty Images / Minas Panagiotakis

Raonic avait aussi déclaré forfait en juin à Stuttgart, alors qu'il devait croiser le fer avec Auger-Aliassime en demi-finales du tournoi sur gazon. Il a admis qu'il ressentait des raideurs au dos avant même le début du match.

« À voir comment [la douleur] progressait pendant le match, il ne semblait pas y avoir d'autres options logiques », a-t-il expliqué.

En raison de la situation dans laquelle nous étions – un match en soirée à Montréal – ce sont probablement les 30 minutes les plus désagréables que j'ai passées sur un terrain de tennis.

Milos Raonic

Malgré son problème au dos, Raonic a réussi 14 as contre 13 pour Auger-Aliassime.

« Je peux être satisfait de beaucoup de choses dans mon jeu, comment j'ai servi en première manche, je connectais avec les retours, comment je dictais les points. Je bougeais bien, a analysé Auger-Aliassime. Il y a beaucoup de choses qui vont dans la bonne direction. Si je peux continuer de cette façon-là, je pense pouvoir me donner des chances de gagner à nouveau. »

Il s'agissait de leur deuxième duel. Raonic avait eu le meilleur 6-4, 6-4 en mars 2018 à Indian Wells. Auger-Aliassime était alors 169e au classement mondial. Cette fois, le Québécois se présentait sur le court central du stage IGA en tant que 21e raquette mondiale, deux rangs derrière Raonic.

Shapovalov s'incline devant Thiem

Le parcours de Denis Shapovalov aura été moins magique cette fois. Le Canadien, 32e raquette mondiale, s'est avoué vaincu contre l’Autrichien Dominic Thiem en 16es de finale.

Thiem, tête de série no 2, s'est imposé en trois manches de 6-4, 3-6 et 6-3.

En 2017, Shapovalov avait annoncé son arrivée parmi les étoiles de la nouvelle génération en atteignant les demi-finales du tournoi montréalais. Il avait notamment vaincu en cours de route Juan Martin del Potro et Rafael Nadal.

Espérant inscrire la deuxième victoire de sa carrière contre un membre du top 5 mondial, après celle contre Nadal il y a deux ans, Shapovalov a offert une belle opposition à Thiem. La quatrième raquette mondiale a toutefois gagné quelques points importants de plus pour s'imposer.

« C'est dommage, mais je dois accepter ce résultat. Je pense que c'est un match qui va me donner beaucoup de confiance, a mentionné Shapovalov. Je me suis prouvé que mon jeu est à point, que je peux rivaliser avec un joueur de sa trempe et que je peux me donner une chance de le battre. »

« Il n'y a rien de mal avec ce match. Je ne peux qu'en tirer du positif. »

Denis Shapovalov éliminé : les faits saillants

Thiem, qui a remporté un troisième titre en 2019 la semaine dernière en Autriche, a ainsi gagné un premier match à la Coupe Rogers après cinq défaites d'affilée.

Shapovalov a gaspillé quatre balles de bris en première manche avant que Thiem en obtienne une première au neuvième jeu. Shapovalov a accordé le bris en commettant une double faute.

L'Ontarien de 20 ans a repris vie en deuxième manche, brisant le service de Thiem au sixième jeu. Cependant, l'Autrichien de 25 ans a gardé son calme et a été en mesure d'aller chercher le bris qui a changé la donne au huitième jeu de la manche ultime.

« C'était un bon match et les deux joueurs jouaient bien, a noté Shapovalov. J'ai certainement eu des chances de gagner la première manche [...] Il a bien fait pour s'accrocher grâce à son service et je n'ai pas profité de mes occasions. »

« En deuxième manche, nous avons tous les deux haussé notre niveau de jeu. La troisième manche était aussi très bonne. Il a mieux servi lors des deux dernières manches. »

Au troisième tour, Thiem affrontera le Croate Marin Cilic, qui a vaincu l'Australien John Millman 6-3, 6-4.

En double, les Canadiens Brayden Schnur et Peter Polansky ont été éliminés au deuxième tour.

Avec les informations de La Presse canadienne

Tennis

Sports