•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La qualification olympique, le nouveau défi de Nick Nurse

Il donne des instructions sur le bord du terrain.

Nick Nurse

Photo : Associated Press / Scott Threlkeld

Radio-Canada

Moins de deux mois après avoir conduit les Raptors de Toronto à leur tout premier championnat de la NBA, l'entraîneur Nick Nurse est prêt à renouer avec le court pour son prochain défi, mener l'équipe canadienne de basketball aux Jeux olympiques pour une première fois depuis ceux de 2000.

La sélection nationale a raté le rendez-vous olympique à Athènes, à Pékin, à Londres et à Rio. Nurse a été nommé pilote de la formation à la fin du mois de juin dans le but de mettre un frein à cette vilaine séquence.

L'Américain de 52 ans apprend à connaître les joueurs qu'il aura à sa disposition en vue de la Coupe du monde de la FIBA, en Chine, à compter du 31 août. Le camp du Canada s'amorce lundi à Toronto.

Les représentants de l'unifolié doivent terminer parmi les deux premiers pays de la zone des Amériques pour obtenir leur qualification olympique à Tokyo.

« Nous n'en sommes qu'aux balbutiements. Je dois apprendre à connaître tout le monde, du personnel des relations publiques au personnel médical, a expliqué Nurse durant une entrevue accordée à CBC. Il faudra que je me fasse une tête rapidement parce qu'on sera en action dès mercredi. »

Les Canadiens disputeront le premier de sept matchs préparatoires mercredi contre le Nigeria à Toronto. Ils retrouveront l'équipe du continent africain deux jours plus tard à Winnipeg.

Les cinq autres duels se dérouleront entre les 16 et 26 août et seront joués à Perth et à Sydney en Australie. Les troupiers de Nurse rencontreront la nation hôtesse et la Nouvelle-Zélande à deux reprises, puis concluront leur périple en Océanie avec un test d'envergure contre les États-Unis.

Nurse sera privé de quelques joueurs clés, dont R.J. Barrett, blessé à un mollet, mais il ne s'en fait pas. Il s'attend à ce que l'équipe soit compétitive et comprend qu'il devra créer un environnement optimal à la réussite.

« Cory Joseph est prêt à jouer, R.J. Barrett sera présent au camp, mais n'y participera pas et Tristan Thompson s'est retiré, tout comme Dwight Powell », confirme l'entraîneur-chef.

La formation canadienne amorcera la Coupe du monde le 1er septembre contre la sélection australienne. Des matchs face aux équipes lituanienne et sénégalaise suivront aux deux jours.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !