•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le billet olympique devra attendre pour les volleyeuses canadiennes

Elles forment un cercle sur le terrain pour parler de stratégie.

Les volleyeuses canadiennes

Photo : Volleyball Canada

Radio-Canada

L'équipe canadienne féminine de volleyball rentrera bredouille du tournoi de qualification olympique intercontinentale à Kaliningrad.

La formation nationale savait avant même son dernier match dimanche, en Russie, qu'elle n'obtiendrait pas son laissez-passer pour les Jeux de Tokyo en 2020.

« Dès la première journée, nous savions que ce serait compliqué. Nous voulions vraiment avoir notre billet pour Tokyo dès maintenant », dit la Québécoise Marie-Alex Bélanger.

Le pays qui a terminé au sommet du classement de chacun des six tournois à la ronde du week-end a mis la main sur un billet olympique. Les Canadiennes ont conclu au 3e échelon du groupe E, qui a été remporté par la Russie.

Les représentantes de l'unifolié auront une autre occasion de se qualifier pour les JO plus tard cette année.

Elles participeront au Championnat de la NORCECA, au début octobre, et devront finir parmi les quatre premières équipes pour accéder au tournoi de la dernière chance, à Tokyo, en janvier 2020.

Une seule place pour les Jeux olympiques sera décernée dans la capitale japonaise.

Je pense que le tournoi de la dernière chance est accessible, et c’est sur ça que nous nous concentrons, surtout après ce que nous avons été capables de faire à notre premier match ici. Nous avons confiance en notre volleyball, nous allons nous retrousser les manches et aller de l’avant.

La volleyeuse canadienne Marie-Alex Bélanger

Un mauvais départ coûteux

La sélection canadienne a entamé la compétition du mauvais pied. Elle a baissé pavillon 3-1 (21-25, 25-20, 25-19 et 25-22) d'entrée de jeu vendredi devant la formation sud-coréenne.

Bélanger a pris part à cette rencontre, mais n'a pu aider ses coéquipières pour la suite du tournoi en raison d'une foulure à une cheville.

La nation hôtesse a blanchi samedi les représentantes de l'unifolié 25-13, 25-21 et 25-22.

Elles ont toutefois évité de quitter la Russie avec une fiche sans victoire dimanche en signant un triomphe de 25-22, 25-15 et 25-17 contre les Mexicaines.

Le Brésil, la Chine, les États-Unis, l'Italie et la Serbie ont fini en tête de leur groupe respectif et seront donc tous d'office au tournoi olympique de Tokyo.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Volleyball

Sports