•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lewis Hamilton remporte la bataille de Hongrie, Lance Stroll 17e

Lewis Hamilton (de face) et Max Verstappen se félicitent mutuellement à la fin du Grand Prix de Hongrie

Photo : Getty Images / Lars Baron

Radio-Canada

Max Verstappen (Red Bull) pensait faire cavalier seul dimanche, mais c'était sans compter la remontée de Lewis Hamilton (Mercedes-Benz), qui a finalement remporté le Grand Prix de Hongrie. Lance Stroll (Racing Point) a fini 17e.

Le Britannique a devancé Verstappen et Sebastian Vettel (Ferrari).

Le Néerlandais, parti en pole position, a gardé le commandement au départ et a tenu Hamilton en respect. Les spectateurs ont eu droit à une superbe bataille entre les deux hommes tout au long de cette épreuve.

En corps à corps jusqu'au 39e tour, quand après avoir trop attaqué, Hamilton a été déporté hors piste. Il a cédé quelques longueurs et a préféré ensuite céder du terrain pour laisser sa voiture respirer.

Les deux voitures se suivent de près.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Max Verstappen devant Lewis Hamilton (Mercedes-Benz)

Photo : Getty Images / Dan Mullan

C'est à distance ensuite que s'est disputé le duel, après la décision stratégique de Mercedes-Benz de faire rentrer Hamilton une deuxième fois, au 49e tour.

Red Bull aurait dû réagir, mais ne l'a pas fait.

Le temps de réfléchir à la riposte, Hamilton avait déjà gagné un peu de terrain. Il avait moins de 20 secondes de retard sur le pilote Red Bull. Or, un arrêt aux puits, y compris l'entrée et la sortie, dure près de 30 secondes.

Faire rentrer Verstappen, c'était le condamner à finir deuxième.

Avec des pneus plus frais, Hamilton a pu, à trois tours de l'arrivée, rejoindre Verstappen, dont les pneus étaient usés « à la corde », et le dépasser au 67e tour, en route vers la 81e victoire de sa carrière.

« J'ai présenté mes excuses à notre stratège, car j'ai douté de la décision de l'équipe de me faire rentrer une deuxième fois », a admis le Britannique.

Max Verstappen, bon joueur, a concédé la victoire.

« Mercedes-Benz a pris la bonne décision. C'est bien joué, a lancé Verstappen. Quand vous êtes deuxième, vous pouvez faire un pari et vous arrêter deux fois. Au pire, vous restez deuxième, au mieux, vous passez devant. Moi, je ne pouvais que réagir. »

« S'il ne s'était arrêté qu'une fois, j'aurais pu le garder derrière, je crois, mais ça n'est pas ce qui s'est passé », a-t-il affirmé.

Verstappen est finalement entré aux puits à deux tours de l'arrivée pour chausser des pneus tendres. Il a pu aller chercher le point pour le tour le plus rapide en course.

« Deuxième, c'est quand même bien, mais j'espère que ce point fera la différence à la fin de la saison », a-t-il dit.

Sebastian Vettel a sauvé les meubles pour Ferrari en finissant 3e, après avoir dépassé son coéquipier Charles Leclerc dans l'avant-dernier tour. Mais l'Allemand a fini à plus d'une minute de Verstappen.

Ferrari est clairement en recul, et c'est l'équipe Red Bull qui deviendra, après les vacances, la grande rivale de Mercedes-Benz pour la deuxième moitié de la saison.

Max Verstappen n'a plus que 7 points de retard sur Valtteri Bottas au deuxième rang du classement des pilotes, et plus que 69 points de retard sur Hamilton, en tête du classement.

Bottas, bien parti derrière Verstappen, a gâché sa course dès le premier tour après un contact avec son coéquipier qui le dépassait. Il a dû entrer aux puits pour faire changer son aileron avant endommagé. Il a fini 8e.

Le Finlandais a peut-être perdu son volant. Sa sortie de piste à Hockenheim et son erreur de jugement à Budapest ont peut-être convaincu la direction de l'équipe allemande de le remplacer en 2020.

Comme prévu, simple figurant

Il bloque une roue lors d'un freinage.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Lance Stroll

Photo : Getty Images / Dan Mullan

Lance Stroll (Racing Point) a connu un dimanche très difficile. Il a fini 17e à deux tours du meneur.

« C'était frustrant, a dit Stroll J'ai raté mon départ, et je suis resté bloqué toute la course derrière le pilote Williams George Russell. Vivement le circuit de Spa en Belgique, où notre voiture devrait être plus à l'aise. »

Son coéquipier Sergio Pérez a fini 11e.

Les prochaines épreuves, en Belgique et en Italie, sur les circuits rapides de Spa et de Monza, devraient mieux convenir à la version B de la RP19.

C'est le temps des vacances pour la F1. Les usines ferment pour les deux prochaines semaines. Le prochain Grand Prix aura lieu le dimanche 1er septembre.

Résultats du Grand Prix de Hongrie :

  • 1. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes-Benz) en 1:35:03,796
  • 2. Max Verstappen (NED/Red Bull-Honda) à 17,796
  • 3. Sebastian Vettel (GER/Ferrari) à 61,433
  • 4. Charles Leclerc (MON/Ferrari) à 65.250
  • 5. Carlos Sainz fils (ESP/McLaren-Renault) à 1 tour
  • 6. Pierre Gasly (FRA/Red Bull-Honda) à 1 tour
  • 7. Kimi Räikkönen (FIN/Alfa Romeo-Ferrari) à 1 tour
  • 8. Valtteri Bottas (FIN/Mercedes-Benz) à 1 tour
  • 9. Lando Norris (GBR/McLaren-Renault) à 1 tour
  • 10. Alexander Albon (THA/Toro Rosso-Honda) à 1 tour
  • 11. Sergio Pérez (MEX/Racing Point-Mercedes-Benz) à 1 tour
  • 12. Nico Hülkenberg (GER/Renault) à 1 tour
  • 13. Kevin Magnussen (DEN/Haas-Ferrari) à 1 tour
  • 14. Daniel Ricciardo (AUS/Renault) à 1 tour
  • 15. Daniil Kvyat (RUS/Toro Rosso-Honda) à 2 tours
  • 16. George Russell (GBR/Williams-Mercedes-Benz) à 2 tours
  • 17. Lance Stroll (CAN/Racing Point-Mercedes-Benz) à 2 tours
  • 18. Antonio Giovinazzi (ITA/Alfa Romeo Racing-Ferrari) à 2 tours
  • 19. Robert Kubica (POL/Williams-Mercedes-Benz) à 3 tours
  • Meilleur tour en course : Max Verstappen (NED/Red Bull-Honda) 1:17,103 au 69e tour (moyenne : 204,552 km/h)
  • Abandon : Romain Grosjean (FRA/Haas-Ferrari) : problème mécanique (pression d'eau) 50e tour

Course automobile

Sports