•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Max Verstappen s'offre à Budapest la première pole de sa carrière, Lance Stroll 19e

Il lève les bras après avoir obtenu la pole position du Grand Prix de Hongrie.

Max Verstappen

Photo : Getty Images / Dan Mullan

Radio-Canada

Max Verstappen (Red Bull) a arraché la pole position à Mercedes-Benz samedi, sur le petit circuit hongrois, devant des milliers de spectateurs venus des Pays-Bas.

Max Verstappen a enregistré un temps imbattable, et un record de piste, en 1 min 14 s 572/1000. Il a devancé Valtteri Bottas de 18 millièmes de seconde pour obtenir la première pole positon de sa carrière, à sa 93e tentative.

Le Néerlandais, centième pilote à obtenir une pole position en F1, a du même coup offert au motoriste Honda une première position de tête en 13 ans (Australie, Jenson Button avec BAR).

« Il me manquait ça, a dit Verstappen. Qu'est-ce que ça fait du bien! »

Il partira donc de la pole position, devant les pilotes Mercedes-Benz. Bottas a devancé son coéquipier Lewis Hamilton de 179 millièmes.

« Je suis particulièrement fier de mon dernier tour lancé, a dit Bottas. Bien sûr que je peux gagner cette course. »

Hamilton partagera la deuxième ligne de la grille de départ avec Charles Leclerc (Ferrari).

« Ça a été compliqué dès le début, a dit le Britannique. Je crois que nous aurons un meilleur rythme en course que moi en qualification. Si nous parvenons à rester près de Max, nous pouvons le menacer avec une bonne stratégie d'équipe. »

On voit une image floue de sa voiture sur le circuit.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Lewis Hamilton (Mercedes-Benz)

Photo : Getty Images / Lars Baron

Le Monégasque a donné du travail à ses mécaniciens quand il a détruit son aileron arrière en Q1, dans une sortie de piste au dernier virage.

Il avait déjà inscrit un temps qui le qualifiait pour Q2. Plus de peur que de mal, mais il a donné la frousse à son équipe, qui n'a pas eu beaucoup de temps pour remettre la voiture en état.

« J'ai pris un risque inutile, c'était inadmissible, et j'ai failli ruiner la qualif de toute l'équipe », a déclaré Leclerc.

Racing Point à la dérive

L'équipe Racing Point savait que ce serait dur sur le petit circuit hongrois. ça s'est confirmé.

La RP19 n'est visiblement pas faite pour les petits virages serrés du Hungaroring. Déjà en 2018, l'équipe qui s'appelait alors Force India avait connu son pire week-end de la saison.

Il bloque une roue lors d'un freinage.

Lance Stroll

Photo : Getty Images / Dan Mullan

Lance Stroll et Sergio Pérez ont été éliminé au terme de la première portion de la séance de qualification.

Stroll a fini 19e avec un chrono de 1:17,542, à près de trois secondes du temps de référence. Son coéquipier a pris le 17e rang.

Le pilote québécois a été gêné dans son dernier tour lancé par l'Alfa Romeo d'Antonio Giovinazzi.

La FIA a pénalisé le pilote italien d'un recul de trois places sur la grille, il passe donc de la 14e à la 17e. Ce qui fait monter Pérez d'un échelon. Stroll reste au sien.

« J'ai été gêné dans un tour, c'est vrai, mais de façon générale, ce n'est pas un bon week-end, a lancé Stroll. On sait que le circuit ne convient pas à notre voiture. Ça a paru aujourd'hui. »

« J'ai fait aussi quelques erreurs, qui se sont avérées coûteuses, a-t-il admis. Le résultat aurait pu être meilleur. »

Le directeur général de l'équipe, Otmar Szafnauer, a constaté que les pilotes n'avaient pas réussi à maximiser le potentiel de la version B de la RP19.

« Sachant à quel point il est difficile de dépasser sur ce circuit, je regrette que nos pilotes ne soient pas mieux placés sur la grille de départ », a dit M. Szafnauer.

Latifi gagne en Hongrie

En F2, Nicholas Latifi (Dams) a remporté la course principale (37 tours), première des deux courses du week-end. Il a devancé son grand rival au championnat, le Néerlandais Nick de Vries (ART Grand Prix).

Le Torontois a ainsi réduit à 28 points l'écart qui le sépare du Néerlandais au classement général du championnat.

C'était la quatrième victoire du pilote canadien en F2 cette saison, lui qui est aussi pilote d'essais F1 de l'équipe Williams.

Le Championnat de F2 présentera dimanche sa deuxième course du week-end, une course sprint (28 tours).

Résultats de la séance de qualifications :

  • 1. Max Verstappen (NED/Red Bull-Honda) 1:14,572
  • 2. Valtteri Bottas (FIN/Mercedes-Benz) 1:14,590
  • 3. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes-Benz) 1:14,769
  • 4. Charles Leclerc (MON/Ferrari) 1:15,043
  • 5. Sebastian Vettel (GER/Ferrari) 1:15,071
  • 6. Pierre Gasly (FRA/Red Bull-Honda) 1:15.450
  • 7. Lando Norris (GBR/McLaren-Renault) 1:15,800
  • 8. Carlos Sainz fils (ESP/McLaren-Renault) 1:15,852
  • 9. Romain Grosjean (FRA/Haas-Ferrari) 1:16,013
  • 10. Kimi Räikkönen (FIN/Alfa Romeo-Ferrari) 1:16,041
  • 11. Nico Hülkenberg (GER/Renault) 1:16,565
  • 12. Alexander Albon (THA/Toro Rosso-Honda) 1:16,687
  • 13. Daniil Kvyat (RUS/Toro Rosso-Honda) 1:16,692
  • 14. Antonio Giovinazzi (ITA/Alfa Romeo-Ferrari)1:16,804
  • 15. Kevin Magnussen (DEN/Haas-Ferrari) 1:17,081
  • 16. George Russell (GBR/Williams-Mercedes-Benz) 1:17,031
  • 17. Sergio Pérez (MEX/Racing Point-Mercedes-Benz) 1:17,109
  • 18. Daniel Ricciardo (AUS/Renault) 1:17,257
  • 19. Lance Stroll (CAN/Racing Point-Mercedes-Benz) 1:17,542
  • 20. Robert Kubica (POL/Williams-Mercedes-Benz) 1:18,324

Course automobile

Sports