•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Mondial féminin se jouera à 32 équipes en 2023

Il rit. Devant lui, un ballon et le mot-clic de la Coupe du monde féminine.

Le président de la FIFA, Gianni Infantino

Photo : Getty Images / Elsa

Associated Press

Le conseil d'administration de la FIFA a approuvé à l'unanimité, mercredi, le processus d'expansion en vue de la prochaine Coupe du monde féminine de soccer, en 2023, pour faire passer son format de 24 à 32 équipes.

La FIFA a aussi rouvert le processus de candidatures pour déterminer la prochaine nation hôte du tournoi.

Neuf fédérations membres de la FIFA se préparaient à soumettre leur candidature pour l'obtention du tournoi à 24 équipes, avant la date limite établie en octobre : l'Argentine, l'Australie, le Brésil, la Bolivie, la Colombie, le Japon, la Nouvelle-Zélande, l'Afrique du Sud et la Corée du Sud, qui présenterait une candidature commune avec la Corée du Nord.

La FIFA veut toutefois modifier le processus d'octroi d'ici le mois d'août en demandant à ces pays de confirmer leur intérêt pour un tournoi à 32 équipes. Elle a invité du même coup d'autres fédérations nationales à se manifester d'ici le mois de décembre.

La FIFA devrait procéder à l'évaluation de toutes les offres en avril prochain et devrait rendre une décision le mois suivant sur l'identité du prochain pays à organiser le Mondial féminin.

La Coupe du monde féminine a débuté avec 12 équipes lorsqu'elle a vu le jour en 1991. Huit ans plus tard, elle passait à 16 équipes. La FIFA a modifié à nouveau le format de la phase finale en 2015 en ajoutant huit pays de plus.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Soccer

Sports