•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un deuxième boxeur meurt à la suite d’un combat

Il est couché sur une civière dans le ring.

Le boxeur argentin Hugo Santillan

Photo : Associated Press / Jorge Feres

Agence France Presse

Le boxeur argentin Hugo Santillan, 23 ans, est mort jeudi, quelques jours après avoir été opéré au cerveau. Le russe Maxim Dadashev, 28 ans, s'est éteint aux États-Unis dans des circonstances similaires.

Hugo Santillan, surnommé « Dynamite », est décédé d'un arrêt cardio-respiratoire. Il avait été opéré pour un œdème à cause d'un traumatisme crânien, ont annoncé des sources hospitalières.

Le patient était inconscient quand il a été admis, a dit le médecin Marcelo Arburua de l'hôpital San Felipe de San Nicolas au quotidien El Litoral de Santa Fe.

Au terme des 10 rounds face à l'Uruguayen Eduardo Javier Abreu, samedi à San Nicolas (nord de Buenos Aires), les juges ont déclaré un match nul entre les deux hommes. Abreu a donc conservé le titre Latino Plata des légers du WBC.

Lorsque l'arbitre a rendu la décision en levant les bras des deux hommes, Santillan semblait déjà avoir perdu connaissance. Il était inerte et soutenu par son père.

« Repose en paix Hugo Santillan. Nous avons appris avec tristesse le décès d'Hugo après les lésions subies lors de son combat de samedi », a écrit le WBC sur Twitter.

L'Argentin (19-7-1, 8 K.O.) avait été sacré champion sud-américain et latino dans la catégorie des poids super-plume de la WBO.

Le boxeur russe Maxim Dadashev, opéré d'urgence au cerveau samedi aux États-Unis après un combat perdu, est décédé de ses blessures subies dans son combat contre le Portoricain Subriel Matias.

Boxe

Sports