•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Canadiennes en bronze au relais 4 x 100 m style libre

Elles montrent leur médaille de bronze.

Taylor Ruck, Margaret MacNeil, Penny Oleksiak et Kayla Sanchez ont remporté la première médaille du Canada en natation à la piscine aux mondiaux.

Photo : Reuters / Kim Hong-Ji

Radio-Canada

Les Canadiennes ont décroché la médaille de bronze au relais 4 x 100 m style libre aux Championnats du monde de la FINA à Gwangju, en Corée du Sud, dimanche. Elles ont du même coup qualifié une place pour le pays à cette épreuve aux Jeux olympiques de Tokyo.

Kayla Sanchez, Taylor Ruck, Penny Oleksiak et Margaret MacNeil ont stoppé le chrono à 3 min 31 s 2/100, un record national. Les Australiennes ont été sacrées championnes du monde en 3:30,21, devant les Américaines (3:31,02).

« La course était incroyable. Il y a tellement de gens qui ont contribué à cette médaille, je suis vraiment fière de tout le monde », a indiqué Ruck.

L’unifolié occupait le 4e rang quand Sanchez a passé le relais à Ruck. La Britanno-Colombienne est remontée jusqu’en 2e place. Penny Oleksiak, quatre fois médaillée olympique, a poursuivi la remontée de sa coéquipière, dominant même la course pendant quelques secondes. MacNeil n’a pas réussi à maintenir la vitesse d'Oleksiak, mais a pu protéger la place du pays parmi les trois plus rapides.

« Je pense que l’équipe s’améliore chaque année, mais je crois que ça veut simplement dire que nous sommes sur la bonne voie. C’est ce que nous sommes censées faire. Je crois que l’année prochaine, on sera encore meilleures », a affirmé Oleksiak.

Le relais canadien n'avait pas été sur le podium du 4 x 100 m style libre féminin aux mondiaux en 41 ans.

À Rio, le Canada avait décroché la médaille de bronze à cette épreuve. Oleksiak et Ruck faisaient alors partie de l'équipe.

Sydney Pickrem et Margaret MacNeil qualifiées pour des finales individuelles

Sydney Pickrem a été la plus rapide de sa vague de demi-finales au 200 m quatre nages et s’est aisément qualifiée pour la finale lundi. Elle a enregistré un temps de 2:08,83.

Seule la Hongroise Katinka Hossu (2:07,17), qui nageait dans l’autre vague, a devancé la Canadienne.

Aussi en lice, Kelsey Lauen Wog (2:12,96) a vu son parcours prendre fin en demi-finales. Elle a enregistré le 15e temps au total, et seules les huit premières avançaient au tour suivant.

Margaret MacNeil a atteint la finale du 100 m papillon. La Canadienne de 19 ans, a stoppé le chrono à 56,52 s, s’approchant à 6 centièmes de seconde du record national détenu par la multiple médaillée olympique Penny Oleksiak.

Elle a connu un bon départ, mais c’est surtout son virage qui lui a permis de gagner du temps et de se classer 2e de sa vague.

MacNeil avait créé la surprise en remportant cette épreuve aux essais canadiens devant Oleksiak, vice-championne aux Jeux de Rio. Elle participe à ses premiers mondiaux seniors.

En action dans l’autre vague des demi-finales, Rebecca Smith a pris le 10e rang avec un temps de 57,59 s, un record personnel. Seules les huit premières obtenaient un billet pour la finale.

La reine Katie Ledecky défaite au 400 m libre

L’Australienne Ariarne Titmus a vaincu l’Américaine Katie Ledecky en finale du 400 m libre pour empêcher la championne olympique en titre de décrocher un 15e titre mondial. Titmus a touché le mur en 3:58,76, devançant Ledecky de plus d’une seconde.

La détentrice du record du monde sur la distance a pris le 2e rang avec un temps de 3:59,97, et l’Américaine Leah Smith (4:01,29) a terminé 3e.

Les deux nageuses les plus rapides étaient voisines de couloir et se sont observées pendant toute la course. Ledecky avait une bonne avance sur l’Australienne au dernier virage, mais cette dernière a pris de la vitesse dans les derniers mètres.

Record du monde au 100 m brasse

C’était seulement les demi-finales au 100 m brasse, mais le Britannique Adam Peaty a marqué le coup. Il a battu son propre record du monde grâce à un temps de 56,88 s.

Peaty domine l'épreuve depuis 2015. C’est la cinquième fois qu’il abaisse la marque mondiale.

Au relais 4 x 100 m style libre masculin, les États-Unis ont gagné la médaille d’or devant la Russie (3:09,97) et l’Australie (3:11,22). Les Américains ont établi un record des mondiaux en 3:09,06.

Autres résultats canadiens :

  • Joshua Ismael Liendo Edwards - 50 m papillon - 44e temps des préliminaires (24,52 s)
  • Emma Maire O'Croinin - 400 m libre - 12e temps des préliminaires (4:09,68)
  • Mackenzie Margaret Carol Padington - 400 m libre - 24e temps des préliminaires (4:16,06)
  • Richard Funk - 100 m brasse - 27e temps des préliminaires (1:00,73)

Radio-Canada Sports diffuse les Championnats du monde de la FINA sur le web. Pour ne rien manquer, consultez notre horaire de webdiffusions.

Natation

Sports