•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Violence parentale : la NFL ne suspendra pas Tyreek Hill

En uniforme, il lève un doigt en l'air.

Le receveur de passes des Chiefs de Kansas City Tyreek Hill

Photo : Getty Images / Jamie Squire

Radio-Canada

Soupçonné d'avoir battu son fils de 3 ans, le receveur de passes des Chiefs de Kansas City Tyreek Hill sera finalement autorisé à prendre part à toutes les activités de l'équipe, a annoncé la NFL vendredi.

« Les autorités locales ont publiquement déclaré que les preuves disponibles ne leur permettaient pas de déterminer qui avait causé les blessures à l'enfant », écrit la ligue dans son communiqué.

« De la même façon, en s'appuyant aussi sur les preuves disponibles, la NFL ne peut pas conclure que M. Hill a enfreint le code de conduite de la ligue. Conséquemment, il peut prendre part au camp d'entraînement de Kansas City et à toutes les activités de l'équipe », poursuit la ligue.

Les Chiefs ont publié un court communiqué à la suite de celui de la NFL.

« Le club soutient entièrement les conditions de son retour établies par la ligue et va continuer de suivre le dossier, dit l'équipe. Nous sommes heureux de retrouver Tyreek et nous avons hâte au début du camp d'entraînement la semaine prochaine. »

Le receveur étoile, sélectionné au Pro Bowl à chacune de ses trois saisons dans la NFL, avait été suspendu des activités d'équipes organisées (OTAs) après que des enregistrements audio de conversations avec sa conjointe ont fait surface en avril dernier.

Dans un enregistrement de 11 minutes à propos des blessures subies par leur fils, l'on pouvait entendre Hill dire à sa conjointe qu'elle devrait être terrifiée par lui.

Le 7 juin dernier, le comté de Johnson au Kansas a annoncé que l'enquête criminelle sur Tyreek Hill n'était plus active.

« Si d'autres informations émanaient des autorités locales, ou si des procédures judiciaires étaient entamées, nous allons rapidement les étudier et prendre les décisions nécessaires à ce moment », conclut la NFL.

Football

Sports