•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

FINA : Jennifer Abel au pied du podium au 3 m

Au 10 m masculin, Vincent Riendeau donne un billet olympique au Canada avec sa 11e place en demi-finale.

Jennifer Abel conclut la finale du 3 m au 4e rang avec 333,35 points.

Photo : Getty Images / Quinn Rooney

Radio-Canada

Jennifer Abel a fini 4e au 3 m des Championnats du monde de la FINA à Gwangju, en Corée du Sud, vendredi. Le Canada a terminé 3e en water-polo de plage grâce à un gain sur la Chine.

La Québécoise a obtenu 333,35 points. Elle avait fait le choix courageux d'exécuter son plongeon le plus difficile à la toute fin, avec un coefficient de difficulté de 3,4. Le pari n'a pas été payant.

« Jennifer a été à court de verticale » , a dit Roseline Filion pendant la webdiffusion de l'événement.

Elle était clairement déçue de sa fin de parcours.

« Seulement deux filles dans le monde font ce plongeon, a expliqué Abel au micro de CBC. Je n'ai pas réussi le mien comme je l'aurais voulu. Mais c'est tout l'intérêt de le faire, ça passe ou ça casse. »

« De façon générale, je suis satisfaite, même si une quatrième place, ça fait mal au cœur, admet-elle. Je dois travailler à l'entraînement mes entrées à l'eau. Elles doivent être beaucoup plus propres si je veux me rapprocher des Chinoises et monter sur le podium la prochaine fois. Mais ça ne m'inquiète pas. »

L'autre athlète qui exécute ce plongeon, c'est l'Américaine Maddison Keeney, qui a battu Abel avec 367,05 points pour monter sur le podium.

« C'est mon premier podium aux mondiaux, et j'en suis fière, a lancé Keeney. J'ai appris beaucoup des Chinoises. Elles sont des athlètes incroyables. »

La médaille d'or est allée à la Chinoise Shi Tingmao (391), pourtant blessée à la taille. C'était son troisième titre mondial d'affilée au 3 m. Sa compatriote Wang Han (372,85) a obtenu l'argent.

Pamela Ware a, fait une remontée impressionnante après un premier plongeon raté qui l'a placée en 12e place.

Pamela Ware termine 7e à la finale du 3 m

La Longueuilloise s'est bien ressaisie par la suite pour grimper jusqu'à la 6e place. Elle a conclu ses cinq plongeons à la 7e avec un total de 290,20 points.

« Pamela est une plongeuse de 300 points et plus », a dit Filion.

Cette septième place lui permet de se qualifier pour le circuit des Séries mondiales de 2021.

En demi-finale, Abel avait pris le 4e rang avec 339,90 points, tandis que les six plongeons de Ware lui avaient donné 308,00 points et le 6e rang.

Leur qualification pour la finale avait donné deux places au Canada à cette épreuve pour les Jeux olympiques de 2020 à Tokyo.

Riendeau fait de même

Vincent Riendeau a pris le 11e rang de la demi-finale du 10 m.

Le plongeur québécois s'est qualifié de justesse pour la finale réservée aux 12 premiers, mais il donne surtout un billet à son pays pour l'épreuve aux Jeux d'été.

« J'ai fait quelques petites erreurs, mais j'ai essayé d'être le plus constant possible, a expliqué Riendeau à CBC. Je sais que je peux faire des plus hauts scores et de monter au classement en finale. »

« C'était très stressant comme épreuve ce matin, a-t-il admis. Je suis content d'avoir donné une place au Canada pour les Jeux olympiques à la première qualification, car je sais comme ça peut être difficile de tenter de le faire à la deuxième et dernière qualification en Coupe du monde. »

Riendeau avait réussi à se hisser en 10e place après son quatrième plongeon, mais il a fini avec 421 points.

Image du document officiel

Les notes de Vincent Riendeau

Photo : FINA

La finale a lieu samedi.

Les Canadiennes presque parfaites

En natation artistique par équipe, le Canada a fini au 7e rang de son programme libre.

Halle Pratt, Claudia Holzner, Audrey Joly, Jacqueline Simoneau, Camille Fiola-Dion, Emily Armstrong, Rebecca Harrower et Andrée-Anne Côté ont inscrit 90,1000 points.

« Nous avons beaucoup travaillé sur certains éléments techniques pour qu’ils soient presque parfaits et nous voyons les résultats. Nous sommes très contentes de notre performance », a dit Audrey Joly.

La performance canadienne est de bon augure en vue des Jeux panaméricains qui s’amorceront la semaine prochaine, à Lima, au Pérou.

« C’est sûr que ça nous donne confiance pour les Jeux panaméricains, a-t-elle confirmé. Nous avons réussi à démontrer ce dont nous sommes capables, et nous voulons poursuivre sur notre lancée. »

La Russie a remporté la médaille d'or avec un total de 98,0000. La Chine a fini deuxième (96,0333) devant l'Ukraine (94,3667).

Le water-polo de plage canadien à l'honneur

Dans cette nouvelle épreuve aux Championnats du monde, le Canada a terminé au 3e rang grâce à une victoire de 19-18 sur la Chine.

Les Canadiens ont eu chaud, car ils menaient 13-9 à la mi-temps. Ils ont eu du mal à maintenir leur avance dans la deuxième partie du match.

« Nous savions que ce serait serré, a admis l'entraîneur Ethan D’Souza, Les Chinois ont très bien travaillé en deuxième demie et ont remonté la pente. »

« Nos défenseurs ont bien appuyé les attaques,et ont permis de créer de belles occasions de marquer, a analysé l'entraîneur. Ça s'est joué sur la finition des jeux. »

L'entraîneur canadien a salué le travail de son équipe, dont plusieurs membres étaient de niveau junior.

Les Argentins, les Français et les Canadiens prennent la pose.

Les trois formations récompensées.

Photo : FINA

La France a vaincu l'Argentine 22-7 en finale.

Dans le volet féminin, les Américaines ont battu les Espagnoles 14-12 pour le titre.

Pour cette première aux mondiaux, pas de médailles ni de podium, les équipes ont reçu des diplômes pour confirmer leur rang.

Le format du water-polo de plage est de trois contre trois, plus le gardien, sur un terrain plus petit que pour le water-polo olympique.

Enfin, les épreuves de nage en eaux vives sur 25 km étaient disputées vendredi. Aucun athlète du Canada n'y participait.

Radio-Canada Sports diffuse les Championnats du monde de la FINA sur le web. Pour ne rien manquer, consultez notre horaire de webdiffusions.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Plongeon

Sports