•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Alouettes veulent oublier Kavis Reed pour penser aux Eskimos

Adams remet le ballon à son demi offensif.

William Stanback et Vernon Adams fils

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Jean St-Onge

De retour au travail après une deuxième victoire d’affilée, les joueurs des Alouettes ont dû faire face à une série de questions sur le congédiement du directeur général Kavis Reed.

Comme ça avait été le cas lors du départ de Mike Sherman cinq jours avant le début de la saison, les joueurs s’en sont tenus à la même ligne directrice : c’est du sport professionnel, ce n'est pas la première fois qu'on vit ça et on doit se préparer pour le prochain match.

Le côté nébuleux du départ de Reed a permis aux joueurs de rester tout aussi flous que leurs dirigeants.

Quand on évoque la rumeur que l’ancien DG des Alouettes a contourné les règlements du plafond salarial, personne n’a rien vu ni entendu.

Le vétéran John Bowman croit cependant que toutes les équipes tentent d’être créatives pour séduire les joueurs.

Je ne discute pas de contrat avec les autres joueurs, mais je peux vous dire que les choses se font différemment dans la LCF.

John Bowman

« Je n’ai rien entendu ici, pas de rumeurs. Mais, je peux vous dire, pour avoir vu deux ou trois directeurs généraux et avoir parlé à plusieurs joueurs ailleurs, que tout le monde essaie d’avoir un petit extra. »

Bowman ne cache pas qu’il devait une fière chandelle à Kavis Reed.

« C'est grâce à lui que je suis encore ici. Certains voulaient se débarrasser de moi il y a quelques années, et il a mis sa tête sur le billot pour moi. »

Il n’a pas apprécié certains commentaires sur les réseaux sociaux. Pas uniquement dans le cas de Kavis Reed. Il élargit le débat au monde du sport en général.

« On ne traite pas les gens de sport avec respect [...] Le gars est congédié. Il a une famille à nourrir. On ne devrait pas faire la file uniquement pour le salir. Je ne crois pas que ce soit correct. »

Manque de communication

Les Alouettes ont déclaré que Reed avait été congédié en raison « d’éléments de nature administrative ».

Certains laissent entendre qu’il menait la barque comme il l’entendait et que la communication n’était pas son point fort.

Le receveur de passes Félix Faubert-Lussier, qui avait été libéré la semaine dernière, a été ramené dans l’équipe peu de temps après le congédiement de Reed. Lui non plus n’a rien vu de suspect dans les agissements de son ancien patron.

« La seule chose différente qu’il faisait, c’est qu’il ne communiquait pas avec tout le monde, explique Faubert-Lussier. Moi, je lui ai peut-être parlé deux ou trois fois. J’avais un problème de communication avec lui. »

Ils discutent sur le terrain.

Felix Faubert-Lussier et DeVier Posey

Photo : La Presse canadienne / Jason Franson

L’entraîneur des porteurs de ballon, André Bolduc, a envoyé un message à Kavis Reed pour le remercier.

Mais, sans connaître toutes les raisons de son renvoi, il laisse entendre que le manque d’écoute ou de communication pouvait certainement faire partie du portrait global.

« Les vraies raisons, on ne les sait pas nécessairement nous autres. Par contre, notre fiche n’était pas reluisante. Et toutes les décisions des dernières années concernant certains jeunes ou certains vétérans, où on n’avait pas notre mot à dire, ils ont certainement évalué tout ça », dit-il.

Les Alouettes se préparent à affronter les Eskimos d’Edmonton pour la deuxième fois de la saison. Le 14 juin, ils s’étaient inclinés 32-25 à Edmonton, six jours après le départ de Mike Sherman.

Vernon Adams fils parmi les joueurs de la semaine de la LCF

Pour une deuxième semaine d’affilée, les Alouettes de Montréal ont vu un de leurs représentants être élu parmi les joueurs de la semaine de la ligue. Après le demi à l'attaque William Stanback, il s'agit cette fois du quart-arrière Vernon Adams fils.

Il a été nommé deuxième joueur de la semaine derrière Brandon Banks après la meilleure performance de sa jeune carrière, qui a permis aux Alouettes de récolter un gain de 36-19 contre le Rouge et Noir.

Football

Sports