•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Meaghan Benfeito craque et termine 6e aux mondiaux de la FINA

Meaghan Benfeito conclut la finale du 10 m au 6e rang avec 347,80 points.

Photo : Getty Images / Catherine Ivill

Radio-Canada

La plongeuse Meaghan Benfeito a raté son dernier plongeon mercredi et a conclu le 10 m individuel des Championnats du monde de la FINA à Gwangju, en Corée du Sud, en 6e place.

Son cinquième plongeon lui a été fatal. Elle a reculé de trois échelons pour finir loin du podium.

Elle regarde son pointage après son dernier plongeon.

Meaghan Benfeito

Photo : Société Radio-Canada

La Québécoise avait été constante dans ses quatre premiers essais, son quatrième lui permettant même de prendre la 3e place au classement provisoire.

Elle a toutefois raté son entrée à l'eau dans son dernier (coefficient de difficulté de 3,2), et n'a récolté que 59,20 points des juges, pour un total de 347,80.

« Meaghan a ouvert trop tard, a attendu trop longtemps », a dit Roseline Filion au micro de Radio-Canada.

Benfeito pouvait se qualifier automatiquement pour les Jeux olympiques de Tokyo, en 2020, en remportant une médaille.

« Il y avait beaucoup d'enjeux, a ajouté Roseline Filion. À la fin, ça s'est joué dans la tête, et elle va s'en vouloir. »

C'est la Chinoise Chen Yuxi qui l'a emporté avec un total de 439 points. Elle a largement devancé sa compatriote Lu Wei (377,80) et l'Américaine Delaney Schnell (364,20), qui a hérité de la 3e place au dernier plongeon.

Chen, 13 ans, est devenue la plus jeune plongeuse à être sacrée championne du monde à la plateforme en 28 ans. En 1991, une autre Chinoise, Fu Mingxia, avait été couronnée encore plus jeune, à 12 ans seulement.

Benfeito est restée digne face à la caméra de Radio-Canada. Elle veut retenir le côté positif, soit son retour au plus haut niveau après sa blessure au coude (triceps).

« Il y a un mois et demi, je ne pensais même pas participer à cette compétition en raison de ma blessure. Alors, de me qualifier pour la finale et d'offrir une place au Canada aux Jeux de 2020, j'en suis très fière », dit-elle.

Un recul bénéfique

Benfeito s'était blessée au cou au début de l'année, puis au coude. Cela l'a obligée à prendre un recul qui lui a fait du bien. « Après tout ce que j'ai traversé ces derniers mois, je suis vraiment contente de moi », conclut-elle.

Sa compatriote Caeli McKay a fini tout juste derrière au classement avec un total de 331,40 points. Son dernier plongeon lui a d'ailleurs permis de grimper d'un rang.

Caeli McKay termine 7e au 10 m individuel des mondiaux FINA

« Je suis contente d'avoir montré que je suis capable de réussir mes plongeons à ce niveau, car c'était une finale très relevée », déclare-t-elle.

« Le défi pour Caeli, c'est de se faire confiance. Et elle a fait une belle compétition », fait remarquer Roseline Filion.

Au tour préliminaire, McKay avait pris le 3e rang avec un total de 356,70 points, et Benfeito avait suivi avec 340,60 points.

On les noms et les notes des huit premières.

Le classement final

Photo : FINA

Chez les hommes, François Imbeau-Dulac était en action au 3 ml. Il s’est d’abord qualifié pour la demi-finale, mais n’a pas été en mesure de passer en finale par la suite. Il a conclu au 16e rang.

« C’est la première fois que j’atteins la demi-finale aux Championnats du monde. De savoir que je suis capable d’être du top 18 sur un total de 57 plongeurs à une qualification olympique, c’est déjà très positif et très encourageant », dit le Québécois.

Son compatriote Philippe Gagné a pour sa part dû se contenter du 29e échelon.

Simoneau dans le top 5

En finale de l’épreuve de natation artistique libre individuelle, Jacqueline Simoneau a conservé le 5e rang.

La Montréalaise avait également terminé au 5e échelon en solo technique, le week-end dernier.

Cette fois, elle a récolté 90,7000 points, une note légèrement supérieure à celle obtenue en phase préliminaire (90,4333 points).

« Je suis contente d’avoir amélioré ma performance. Ce n’est pas mon meilleur pointage, mais je suis tout de même satisfaite de ma préparation et du chemin parcouru pour en arriver là », affirme-t-elle.

Simoneau dans le top 5

Simoneau participe à ses quatrièmes mondiaux.

« En arrivant ici, je savais ce que j’allais pouvoir livrer comme performance, et je me suis concentrée sur ça, puisque c’est tout ce que je peux contrôler, indique-t-elle. Je n’avais pas d’objectif pour ce qui est du classement, mais c’est bien de terminer 5e au monde. »

La Russe Svetlana Romashina est montée sur la plus haute marche du podium avec 97,1333 points. L’Espagnole Ona Carbonell a suivi au 2e rang avec 94,5667 points et la Japonaise Yukiko Inui a décroché le bronze grâce à une note de 93,2000.

Les Canadiennes en mission

L'équipe canadienne a atteint son objectif dans l’épreuve libre.

Les nageuses Andrée-Anne Côté, Jacqueline Simoneau, Emily Armstrong, Claudia Holzner, Halle Pratt, Camille Fiola-Dion, Audrey Joly et Rebecca Harrower ont amassé 90,2000 points pour prendre le 7e rang de la phase préliminaire

Elles se sont du même coup qualifiées pour la finale. C'est la première fois cette année qu'elles obtiennent une note globale supérieure à 90 points.

« Nous parlions de ce fameux 90 depuis le début de la saison, et nous avons été proches plusieurs fois. Nous sommes contentes de finalement l'atteindre », confie Côté.

« Ce qui est super, c’est que nous avons dépassé la marque des 90 points en laissant place à beaucoup d’amélioration. J'ai très hâte à la finale », dit Simoneau.

« Il y a plusieurs petits ajustements à apporter dans notre routine, question d’ajouter l’élément wow à notre performance. Nous voulons mieux performer en finale », ajoute la nageuse de Saint-Georges.

La finale de l'épreuve libre par équipe sera présentée vendredi. Les Russes, les Chinoises et les Ukrainiennes occupent les trois premières positions.

Simoneau et Claudia Holzner participeront aussi à la finale de l'épreuve libre en duo.

Radio-Canada Sports diffuse les Championnats du monde de la FINA sur le web. Pour ne rien manquer, consultez notre horaire de webdiffusions.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Plongeon

Sports